ACTUALITÉS
 

Des mesures acoustiques le long de la LGV Paris-Bordeaux confiées au Cerema

publié le 26 juillet 2017 (modifié le 28 juillet 2017)

Peu après la mise en service de la Ligne Grande Vitesse (LGV) reliant Paris à Bordeaux, des riverains se sont plaints du bruit le long de la voie ferrée. Une étude acoustique sera donc réalisée, et a été confiée au Cerema par LISEA, l’entreprise concessionnaire du tronçon concerné.

Les riverains de cette ligne à grande vitesse (autour de 300 km/h) ont signalé des nuisances sonores sur le tronçon situé entre Tours et Bordeaux, où 66 TGV circulent chaque jour, et où 125 sont prévus quotidiennement à terme. Le seuil sonore réglementaire est plafonné à 60 décibels entre 6h et 22h, et 55 décibels dans la nuit, cela en moyenne sur toute la journée.

LISEA, l’entreprise concessionnaire de ce tronçon de la LGV, a donc annoncé une campagne de mesures acoustiques en septembre. Une mission qui a été confiée au Cerema.

Pour réaliser cette étude, le Cerema procèdera en plusieurs étapes :

  • Avril à mai 2017 : le Cerema a identifié en collaboration avec LISEA une centaine de points de mesures de terrain à effectuer. Ces points de mesures retenus sont en priorités :
    • Des habitations proches de la ligne LGV, où les niveaux de bruit après protections acoustiques calculés par ordinateur (modélisation d’avant-projet) sont proches des seuils réglementaires : 60 dB(A) pour la période jour 6h-22h et 55 dB(A) pour la période nuit (22h-6h).
    • Les habitations ayant fait l’objet de plainte auprès de LISEA
  • Juin et juillet 2017 : LISEA rencontre et se concerte avec les collectivités impactées par le passage de la ligne LGV pour valider/affiner le nombre et le positionnement des points de mesures. Lors de cette phase, le Cerema est l’organisme indépendant et l’appui technique de LISEA pour expliquer de manière transparente aux collectivités la méthodologie employée.
  • Août et septembre 2017 : le Cerema contacte les habitants pour prendre les rendez-vous et met en œuvre le calendrier des mesures acoustiques.
  • Septembre 2017 à avril 2018 : le Cerema se rend chez les habitants avec une lettre d’accréditation de LISEA et procède à la pose du sonomètre à l’extérieur et en façade de l’habitation pour une durée de 24H. Il réalise les mesures conformément à la règlementation en vigueur à savoir :
    • les articles L 571-9 et L571-10 du code de l’environnement ;
    • le décret n°95-22 du 9 janvier 1995 relatif à la limitation du bruit des aménagements et infrastructures de transports terrestres ;
    • la norme NF S 31-010 "caractérisation et mesurage des bruits de l’environnement"-décembre 1996 ;
    • l’amendement A1 à la norme NF S 31-010-décembre 2008 ;
    • l’amendement A2 à la norme NF S 31-010-décembre 2013 ;
    • la norme NF S 31-088 "caractérisation et mesurage du bruit dû au trafic ferroviaire" de juillet 2014.
  • A l’issue des mesures réalisées, le Cerema fournira à LISEA un rapport reprenant l’ensemble des procès-verbaux d’essais acoustiques. L’idée sera de confronter les mesures de terrain en situation réelle d’activité commerciale de la ligne avec les résultats et hypothèses de calculs des études de conception et de vérifier qu’il n’y a aucun dépassement des seuils réglementaires.

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse de Liséa.

Des articles de presse mentionnant l’étude que va réaliser le Cerema :

⇒ Article France Bleu.
⇒ Article France Info.
⇒ Article La Nouvelle République.
⇒ Reportage France 3.