Haut de page

 

Contenu

Innovation

 

Très tôt, le Cerema a collaboré avec le monde industriel, très tôt aussi, il a tissé des liens étroits avec les collectivités territoriales autour de projets innovants. Depuis plusieurs années, le Cerema travaille également au développement d’écosystèmes locaux de créativité et d’innovation. « Le territoire comme laboratoire d’expérimentation grandeur nature » telle est la démarche entreprise par le Cerema pour innover plus et mieux.

Le Cerema, par ses compétences multi-disciplinaires, son ancrage territorial et ses relations de partenariat avec les acteurs socio-économiques dans les territoires, est un partenaire incontournable pour développer, expérimenter et accompagner les innovations au profit des territoires.

Pour ce faire, il s’appuie sur :

  • La multidisciplinarité : depuis toujours une des spécificités de notre établissement. Cette multidisciplinarité permet de confronter des profils ayant des manières différentes de penser le monde (ingénieurs, aménageurs, sociologues, géographes…)
  • La culture partenariale : transformer une nouvelle connaissance ou une nouvelle idée en un produit, procédé ou service qui trouve un marché relève d’une démarche pluri-acteur : Elle mobilise les entreprises, les institutions territoriales et les centres de recherche.

1. L’innovation au Cerema

Si l’innovation concerne l’ensemble des agents du Cerema, elle constitue le cœur de métier de plusieurs centaines d’agents et experts qui travaillent à des activités de recherche et d’innovation.

Les activités en matière d’innovation concernent l’ensemble des champs d’action du Cerema : mobilité, aménagement des territoires, risques, bâtiments, infrastructures, la transition énergétique et le développement durable…


> Qu’est-ce que l’innovation au Cerema?

L’innovation figure parmi les grandes orientations stratégiques du Cerema, notamment au service de la transition énergétique et écologique des territoires. En effet, la transition vers une économie sobre et respectueuse de l’environnement, dans un contexte de restrictions budgétaires, ne peut être assurée que par le recours à l’innovation.

Le Cerema, qui adhère à 18 pôles de compétitivité ou clusters régionaux, vise à la fois à apporter ou accompagner des innovations dans les territoires et à traduire les besoins locaux émergents en sujets d’innovation, y compris de développement technologique et d’innovation, en mettant en place des méthodes, des logiciels, des systèmes d’information scientifique et technique, des prototypes et outils ad hoc.

Il intervient sur un large spectre, depuis l’accompagnement des maîtres d’ouvrage et des entreprises jusqu’au déploiement de solutions innovantes, que ce soit en matière de technologie, de services, de méthode ou d’usages.

La collaboration de longue date avec les territoires permet un échange constructif entre le Cerema et les collectivités, via des échanges destinés à adapter des modèles aux contextes locaux, mais aussi la capitalisation des bonnes pratiques sur l’ensemble du territoire.


> Les atouts du Cerema

L’innovation au Cerema est menée de manière transversale, englobant la problématique de la transition énergétique et écologique dans les projets d’aménagement, et s’appliquant à l’ensemble de ses champs d’action.

Par ailleurs, le fort ancrage territorial du Cerema ainsi que sa proximité avec les acteurs locaux et nationaux, sa capacité à mobiliser un réseau de compétences scientifiques et techniques, ses activités de recherche et développement, sont autant d’atouts qui favorisent l’innovation.

Actif dans le conseil en matière de réglementation et impliqué dans la normalisation, le Cerema connaît bien les évolutions réglementaires et sait prendre en compte les enjeux des politiques publiques.

Enfin, il sait mobiliser divers partenaires, publics ou privés, au niveau local ou national, pour mener à bien des projets innovants.

2. Les moyens de l’innovation au Cerema

« Le Cerema dispose d’une palette d’outils permettant d’apporter une aide concrète au développement et à la diffusion des innovations : plateformes de R&D, accompagnement de projets, mise en place de programmes de suivi d’expérimentations, activités de certification, capacité d’animation de communautés d’acteurs et de diffusion des connaissances »

  • Fab lab CECP Les deux centres d’études et de conception des prototypes (CECP) sont l’un des piliers de l’innovation au Cerema, dans les champs de l’instrumentation et des capteurs, dans le secteur des dispositifs d’aide à la navigation, ainsi que dans le développement de matériels d’auscultation d’infrastructures.
  • Nos plateformes technologiques Le Cerema possède 11 plateformes technologiques destinées à mener des expérimentations en laboratoire ou en situations réelles, dans les domaines de l’environnement, des infrastructures, des sources lumineuses, du bruit, des vibrations, des conditions climatiques, des matériaux notamment.
  • Le Living Lab C’est en s’appuyant sur le concept de living lab que le Cerema cherche à insuffler un élan supplémentaire au déploiement de l’innovation au sein des territoires. Le territoire devient un champ d’expérimentation à l’échelle 1 pour tester des technologies, mais aussi, et surtout, pour explorer de nouveaux usages. L’idée ? Impliquer l’ensemble des parties prenantes d’une innovation dans son processus de conception, à commencer par les utilisateurs, considérés comme des acteurs déterminants. Et, pour cela, expérimenter l’innovation in vivo : par exemple, tester des outils de télésurveillance sur un ouvrage ou bien des véhicules autonomes en milieu urbain. L’objectif étant d’adapter au mieux le produit fini à ses conditions réelles d’utilisation en sortant de ses laboratoires. Par exemple, à Bordeaux, le Cerema est partie prenante au projet Living Lab, qui porte sur les Systèmes de Transports Intelligents et les véhicules connectés. L’ex région Aquitaine (désormais Nouvelle-Aquitaine) devient ainsi un territoire d’expérimentation, et cela dans divers domaines :
    - Gestion de trafic et de transports
    - Infrastructures durables
    - Travaux Publics & Signalétique routière
    - Réseaux télécoms & Big Data
    - Voiture intelligente, connectée, autonome
    - Systèmes embarqués / GNSS / Connectivité
  • L’expertise des agents du Cerema dans l’ensemble de ses champs d’action. En effet, grâce à la capitalisation de l’ensemble des connaissances, des méthodes, de l’usage des logiciels développés en interne, le Cerema innove et permet de faire avancer la recherche.

3. Les outils pour faire appel au Cerema

o Appels à projets internes : cet appel est ouvert à toutes les propositions, qu’elles portent sur des produits, des services, des modes d’organisation et des manières de faire, qu’elles soient innovantes par les usages ou par la technologie ou les deux.

o Appels à projets externes : Le Cerema peut, avec des partenaires tels que les entreprises ou les collectivités, répondre à des appels à projets extérieurs. Parmi ces appels à projets, citons le FUI (Fonds Unique Interministériel), les appels à projets européens tels que ceux qui ont lieu dans le cadre de « Horizon 2020 », ou encore les appels à projets de l’Ademe.

o Crédit Impôt Recherche (CIR) : les entreprises (entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles ainsi que les jeunes entreprises innovantes, les entreprises créées pour la reprise d’une entreprise en difficulté, et les entreprises situées en zone aidée) clientes du Cerema pour des projets liés à l’innovation peuvent bénéficier du Crédit Impôt Recherche.

o Le dispositif CIFRE : le Cerema est impliqué dans les projets de thèse CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche), qui subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public.

o CIRR : le comité innovation routes et rues est un outil mis en place en 2007 par le ministère en charge de l’environnement, afin d’encourager l’innovation routière. Via des appels à projets. Il permet aux entreprises de tester leurs innovations sur des chantiers en conditions réelles.

o Le dispositif Carnot : Cerema Effi science et la marque associée. Cette marque a été créée afin de développer des projets d’innovation avec des entreprises. Labellisé Tremplin Carnot, Effi-Science reçoit un soutien de l’Agence Nationale pour la Recherche. Notre projet est d’aider nos clients à satisfaire les besoins des territoires pour assurer leur transition écologique.

o La mise en place de partenariats industriels : nous pouvons construire ensemble des partenariats sur la durée, dans une démarche d’appui à l’innovation et à l’exportation du savoir-faire des entreprises françaises. Ce partenariat peut se traduire par des co-développements de produits. Il peut se réaliser également dans le cadre d’un laboratoire commun.

4. Des projets innovants menés récemment par le Cerema

  • Lumiroutes : optimisation de la luminance provenant d’un revêtement routier.
  • SYPLO : système logiciel de pilotage du contingent de logements sociaux réservés aux personnes les plus défavorisées.
  • DIDRO : Surveillance des digues maritimes et fluviales par drones.
  • Absorbeur de vibrations : un système innovant pour limiter les vibrations des câbles soutenant des ponts. Capteur du nombre d’occupants d’un véhicule : Essais d’un capteur en conditions réelles effectués par le Cerema.
  • ALLOCIRCO : Développement d’un logiciel qui permet de calculer le coût réel des circuits courts en matière de déplacements.
  • Systèmes de Transports intelligents : Le Cerema travaille au développement des STI (ITS en anglais) coopératifs, des STI liés aux transports et des STI destinés à gérer et réguler le trafic routier.
  • Simulateur de navigation fluviale : un partenariat pour concevoir un simulateur de navigation fluviale avec différents trajets et différentes conditions météorologiques.
  • RIVAGES : une application pour smartphone afin de relever le trait de côte et contribuer à définir l’érosion côtière.
  • Outils GES : des logiciels développés par le Cerema à destination des collectivités et des aménageurs, afin d’évaluer la densité urbaine par imagerie satellitaire.
  • Projet SATURN : des indicateurs pour évaluer la densification urbaine grâce à l’imagerie satellitaire.
 
 
 
 
 
 

Pied de page