ACTUALITÉS
 

Le Cerema contribue à l’amélioration de la qualité de l’air à Ajaccio

publié le 11 mai 2017

Le Cerema a assisté la DREAL dans le pilotage du Plan de Protection de l’Atmosphère de la région d’Ajaccio, où on connaît de fortes concentrations de particules fines et d’oxydes d’azote.


Dans la région ajaccienne, la population est exposée à des concentrations en oxydes d’azote et particules fines pouvant dépasser les seuils réglementaires en centre-ville et le long des routes. Face à ce constat, l’État a engagé un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) pour améliorer la qualité de l’air et définir des actions permettant de répondre aux objectifs de réduction de la pollution.

Le Cerema a assisté la DREAL [1] Corse en 2016 en apportant son aide au pilotage de l’opération, en réalisant le suivi et le contrôle du bureau d’études et en s’impliquant – à partir de retours d’expériences – dans les réflexions et propositions au sein de groupes de travail thématiques (mobilité et transports collectifs notamment).

Le principe de la démarche : échanges et concertations au cours d’ateliers (mobilité et transports, résidentiel et urbanisme, activités industrielles et tertiaires), participation d’un grand nombre d’acteurs – État, collectivités territoriales, AASQA [2], chambres consulaires, professionnels des transports et de santé, fournisseurs d’énergie, associations de consommateurs, etc.

Au final, 30 actions ont été retenues en faveur de la qualité de l’air. Certaines actions portent sur l’amélioration de l’offre de transports collectifs des personnes et des marchandises, d’autres rappellent la réglementation comme l’interdiction du brûlage des déchets ménagers, déchets verts. L’objectif visé à l’horizon du PPA (2022) : une diminution de l’ordre de 25 % des concentrations d’oxyde d’azote afin de respecter les valeurs limites réglementaires.

[1] Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.
[2] Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l’Air.