Haut de page

Contenu

Le Cerema participe à une mission post sismique du Séisme d’Amatrice (Italie)

publié le 13 avril 2017

Suite au tremblement de terre qui a secoué le centre de l’Italie en août 2016, une équipe du Cerema a participé à une mission post-sismique afin de mieux comprendre la vulnérabilité des structures et des territoires.


Le 24 août 2016, un séisme de magnitude 6.0 a frappé la région d’Amatrice en Italie causant la mort de 297 personnes et détruisant partiellement trois villages (Amatrice, Pescara delTronto et Accumoli). Ce séisme de forte intensité est très riche d’enseignements pour un pays transfrontalier comme la France (similitude des constructions, contexte politique similaire pour l’analyse du dispositif de gestion de crise,..)

Pour capitaliser ces enseignements, une mission post sismique française a été organisée conjointement par l’association française de génie parasismique (AFPS) et le groupe d’intervention macrosismique (GIM) du bureau central sismologique français (BCSF).

Deux agents du Cerema Méditerranée, Dominique BATISTA (expert en géotechnique) et Anne DUCHEZ (spécialisée en structure) ont participé à ce retour d’expérience. Cette expérience unique a permis d’obtenir des connaissances sur la vulnérabilité des structures et des territoires, de développer des contacts privilégiés entre le Cerema et d’autres structures privés et publics ainsi que d’envisager des projets d’action pour une meilleure prise en compte du risque sismique sur le territoire français.

Un rapport de mission est en cours d’élaboration par les membres de la mission et sera diffusé prochainement.

 
 

Pied de page