Haut de page

ACTUALITÉS
 

Contenu

Surveiller les digues grâce à des drones

publié le 30 septembre 2016

Le Cerema collabore au projet DIDRO, financé par un Fonds Unique Interministériel, qui vise à surveiller grâce à des drones civils les digues maritimes et fluviales ainsi que les canaux.


Cela, aussi bien dans le cadre de contrôles réguliers que lors d’inondations ou de tempêtes, épisodes au cours desquels les dones qui interviennent doivent être résistants et équipés de capteurs capables de renvoyer les informations en temps réel.

Le développement de tels drones permet de réduire les interventions humaines, dangereuses lors d’épisodes de crise, et donc de réduire les risques pour les agents. Le fait que les données soient transmises en temps réel représente aussi un gain de temps considérable.

Ce projet, mené par un consortium regroupant l’opérateur de drones civils Redbird (porteur du projet), Survey Copter (Airbus DS), l’Entente Ceren, l’IFSTTAR, l’Irstea, l’IGN, la DREAL Centre, le Cerema, DICT et Geomatys, a été sélectionné par le Fonds unique interministériel (FUI) pour son approche innovante de surveillance des digues. C’est France Digues, l’association regroupant les gestionnaires de digues en France, qui est le commanditaire du projet. La commercialisation de ces drones devrait intervenir en 2018.

Pour en savoir plus :

Présentation du projet.
Article Le Moniteur.

 
 

Pied de page