Le développement durable : des objectifs et principes globaux à mettre en œuvre concrètement

Nouveau contrat social, transformation du modèle de développement, changement des modes de vie…
Comment les territoires peuvent-ils donner du sens localement à des objectifs aussi globaux que ceux du développement durable ? Comment aboutir à des résultats concrets quand on vise le long terme de manière transversale ? Pour les territoires, le développement durable est-il un casse-tête insoluble ou un cap pour l'action ?

Lyon

Depuis 20 ans, une dynamique locale a largement inventé les modes de faire, irrigué les projets de territoire et produit des actions innovantes

Depuis la conférence de Rio de l’ONU en 1992, le développement durable continue à transformer les politiques des collectivités vers une meilleure harmonie des êtres humains entre eux et avec leur environnement. A l’échelle locale, de nombreux territoires ont montré l’apport des démarches engagées en ce sens (Agendas 21 et projets territoriaux de développement durable, chartes de Parc Naturel Régional…Systèmes Alimentaires Territoriaux Durables), qui irriguent leur stratégie et leurs différents documents et projets (Schémas Régionaux, PLUi, SCoT, PCAET, TEPOS, TEPCV, EcoQuartiers…). Ces démarches permettent de mettre en lien les différentes politiques sectorielles souvent menées séparément, et permettent d’engager les acteurs du territoire dans des réflexions communes, de donner du sens à long terme, de réaliser des projets innovants car pensés différemment… Toutes les expériences et résultats des territoires investis mis bout à bout redessinent les possibles ; c’est la force de la mobilisation et de la créativité des territoires.

En quoi cela consiste-t-il ? Prendre appui sur la démocratie locale pour des politiques publiques construites non seulement pour les habitants mais avec eux, viser des résultats ambitieux mesurés par l’évaluation, choisir des angles d’attaque transversaux adaptés au territoire : la santé, le bien-être de tous, la résilience territoriale, l’alimentation, la qualité de l’eau, l’économie sociale et solidaire, angles à partir desquels attraper largement les politiques publiques locales : les inégalités, le devenir des espaces agricoles, la mobilité…

Une capitalisation sur laquelle s’appuyer pour mettre en mouvement les acteurs et déployer les bonnes idées

Aux échelles régionale, nationale et internationale, l’animation de ces pionniers et la capitalisation de leurs expérimentations et expériences ont permis de constituer un corpus de méthodes, d’outils et de bonnes pratiques, ainsi que des réseaux d’acteurs sur lesquels s’appuyer. L’État a appuyé les collectivités locales et la société civile, co-construisant et diffusant un certain nombre d’outils de référence pour s’inspirer, changer d’échelle et accélérer la transition des territoires.

 

17 objectifs développement durable

Depuis 2015, le nouvel Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de Développement Durable renouvellent l’engagement national.

En 2015, l’ONU et les pays qui la composent ont donné un nouveau cadre à leur engagement pour préserver la viabilité de l’humanité en adoptant l’Agenda 2030 avec 17 Objectifs de Développement Durables (ODD) universels. A chaque ODD est associée une série de cibles précises chiffrées, soit au total 169 cibles, elles-mêmes outillées en indicateurs. C’est une nouvelle étape invitant les territoires à aller plus loin.

À l’échelle française, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire est pilote de la mise en œuvre de certains ODD :

Les autres ODD concernent aussi les projets de territoires : on peut citer quelques exemples : éliminer la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire et promouvoir une agriculture durable, promouvoir le bien-être de tous, promouvoir une croissance économique durable, bâtir une infrastructure résiliente, réduire les inégalités, mettre en place des institutions efficaces…

Avec ce nouvel Agenda 2030 et ces « ODD », les territoires continuent à s’emparer de leur avenir en travaillant avec les habitants, entreprises et acteurs pour accélérer la transition écologique et solidaire et assurer le bien-vivre des générations actuelles et futures.

 

Accompagner les projets de territoire aux différentes échelles

Aux côtés de l’État et des collectivités, le Cerema s’implique pour accompagner les expériences pilotes et aider l’appropriation des finalités, démarches, méthodes, outils du développement durable. Nos interventions portent sur l’intégration du développement durable dans les projets de territoire aux différentes échelles.

Elles s’appuient sur nos expertises techniques, sur la capitalisation d’expériences locales innovantes et sur l’état de l’art constitué, pour proposer à toutes les collectivités de se saisir des avancées déjà réalisées par d’autres, et d’échanger entre elles pour élargir, diffuser et approfondir le développement durable sur des sujets aussi divers que :

De manière très concrète et par exemple :