Etudier l’effet des vibrations sur les structures afin de réduire leurs impacts dès la construction ou en phase d'exploitation

La prise en compte des vibrations émises notamment par les infrastructures routières ou ferroviaires en phase de construction aussi bien que d’exploitation correspond à une préoccupation de plus en plus forte, exprimée à la fois par les maîtres d’ouvrage, les pouvoirs publics et les riverains exposés.

Les phénomènes sont complexes, en effet, les propagations nécessitent la modélisation (exclusivement par expérimentations et mesures sur le terrain) successive de la source vibratoire, du sol dans lequel les vibrations se propagent puis de la structure. Les règles sont rares et peu explicites rendant difficile la gestion des problèmes redéfinie à chaque étude et la concertation en l’absence notamment de valeurs limites d’exposition réglementaires.

Le volet vibration est une composante des études d’impact, le défi est de pouvoir simuler les impacts à partir de sources de substitution et de modèles permettant une évaluation des projets.

Assurer des prestations et des services sur cinq grands axes

Les principaux domaines d’intervention du Cerema sur les vibrations environnementales reflètent la transversalité de la thématique par rapport aux enjeux. Le Cerema s’appuie sur un réseau de 11 laboratoires répartis sur tout le territoire national disposant d’un savoir-faire partagé et reconnu dans les domaines suivants