Répondre aux enjeux forts et diversifiés de l'organissation des politiques de mobilités à l'échelle territoriale

L'élaboration des politiques de mobilité sur les territoires doit faire face aujourd'hui à de nombreux enjeux découlant de l’importance du secteur des transports à la fois :

Les politiques de mobilité connaissent par ailleurs aujourd’hui :

  • de nombreuses réformes institutionnelles (fusion des régions, modification des compétences, libéralisation du transport interurbain, réforme ferroviaire, dépénalisation du stationnement, ...) ;
  • une évolution notable des pratiques du fait de l’émergence des services liés à l’économie collaborative, des initiatives de la société civile et de l'émergence du numérique ;
  • des interactions croissantes de la politique des transports avec les politiques de transition énergétique, de la ville, d’aménagement du territoire, de santé, de sécurité, ...
  • une montée des préoccupations des acteurs publics sur les questions du transport de marchandises, dans la lignée de la stratégie « France logistique 2025 », qui invite à développer des réflexions intégrées associant mobilité des voyageurs et des marchandises.

 

Dans ce contexte de mutation, l'enjeu est donc de décrypter les évolutions, proposer des innovations, capitaliser les expérimentations, élaborer des méthodes et démarches pour identifier la pertinence des organisations proposées, afin d'atteindre une vision ensemblière et adopter des approches intégrées permettant d'accompagner les acteurs locaux dans la définition d'une politique de mobilité maîtrisant la demande de déplacements et contribuant au mieux à l'atteinte des objectifs environnementaux, sociaux et économiques des projets de territoires.

Le Cerema traite ainsi des sujets de politiques de mobilité des personnes et des biens. Cela concerne en particulier l'organisation des politiques de mobilités à l'échelle territoriale :

  • la planification des déplacements : PDU, plans de mobilité rurale, volets déplacements des ScoT et PLUi...
  • la gouvernance institutionnelle (répartition et articulation des rôles et compétences, SRADDET), et l'élaboration partenariale de politiques en co-construction avec la société civile ou d'acteurs privés (chartes logistiques urbaines, ...),
  • le financement de ces politiques.

Les grands dossiers actuels sur cette thématique concerne entre autres l'analyse des impacts des réformes institutionnelles, la création de nouveaux outils de planification des déplacements (PDU simplifié, plan de mobilité rurale) ou encore le suivi de l'évolution des coûts des transports et des ressources financières actuelles ou potentielles.