Accompagner les territoires dans la gestion du risque inondation

Chaque année, les inondations causent en France des victimes et des centaines de millions d’euros de dommages. De plus, elles perturbent parfois durablement l’activité humaine, la vie sociale et la vie économique. Pour contenir et réduire ces conséquences, la France s’est dotée d’un cadre d’action complet intégrant la transposition de la directive européenne 2007/60/CE sur les inondations, une Stratégie Nationale de Gestion des Risques d’Inondations (SNGRI) et des dispositifs opérationnels de financement des programmes d’action de prévention des inondations (PAPI).

Ce nouveau cadre permet d’envisager l’action publique à plusieurs échelles : nation, district hydrographique, bassin versant, territoire urbain à risques importants d’inondation (TRI). Il initie une amélioration continue par la réalisation de cycles successifs de 6 ans, incluant une phase d’amélioration des connaissances, un diagnostic des territoires, puis la définition et la mise en place de stratégies locales.

Assurer des prestations et services sur trois grands axes

Le Cerema s’implique fortement dans la prévention des inondations afin de faciliter la mise en œuvre effective d’actions dans les territoires et la conception de dispositifs toujours plus efficaces. Il poursuit en cela plusieurs objectifs :

Produire les outils et connaissances nécessaires à la prévention

Produire les outils et connaissances nécessaires à la prévention

Connaître pour agir et l’un des défis formulés par la stratégie nationale de gestion du risque inondation. Pour donner corps à ce souhait, le Cerema contribue aux efforts de modélisation des aléas, mais également de capitalisation des connaissances tirées du passé, par exemple lors d’événements remarquables.

En outre, le Cerema produit des méthodes et outils permettant à la fois d’innover en rendant les nouvelles technologies et les nouvelles pratiques accessibles à tous. Il définit ainsi par exemple des méthodes nationales d’analyse socio-économique des projets, de mesure de la vulnérabilité et d’analyse de résilience aux inondations, il contribue par ailleurs à mettre à disposition des états de l’art sur les techniques de modélisation, la mesure et le suivi ou l’analyse physique des phénomènes.

Accompagner le déploiement des actions dans les territoires

Accompagner le déploiement des actions dans les territoires

Prévenir les inondations suppose d’agir au plus près des territoires. Pour faciliter l’action des collectivités, le Cerema diffuse des produits d’accompagnement destinés à faciliter l’appropriation des dispositifs nationaux : guides, exemples et bonnes pratiques.

Mais il va également plus loin en mobilisant une ingénierie d’étude, par exemple pour la sécurité des ouvrages hydrauliques, ou encore en conduisant des expérimentations en partenariat avec les collectivités pour les aider à concilier exposition aux risques et aménagement harmonieux.

Conduire des travaux exploratoires et participer à l’amélioration continue des politiques

Conduire des travaux exploratoires et participer à l’amélioration continue des politiques

Les politiques en matière d’inondation sont marquées à la fois par des dispositifs anciens et stables, tels les PPRI, mais également par des apports récents et changeants liés à la directive inondation, à la création de la compétence GEMAPI. Ses relations privilégiées avec l’État et les collectivités font du Cerema un acteur de choix pour analyser la mise en œuvre effective des dispositifs et formuler des conseils pour leur évolution, croisant objectifs des politiques et expérience de terrain.

La conduite récente de plusieurs grands prix d’aménagement en terrain inondable constructible, en appui au ministère chargé des risques, ainsi que diverses études exploratoires fournissent des exemples positifs contribuant à améliorer les politiques en intégrant mieux les conditions réelles de leur mise en œuvre.