Votre besoin

Les services écosystémiques sont des avantages matériels ou immatériels que l'homme retire des écosystèmes. L’évaluation des services rendus par les écosystèmes s’appuie sur des compétences issus de plusieurs domaines scientifiques (écologie des organismes et des écosystèmes; transferts de matière,d’énergie, de polluants; sociologie des populations et de l’environnement; ...), l'économie et sur la connaissance fine des milieux.

Aussi les besoins peuvent être regroupés en au moins deux catégories concernant d’une part les milieux urbains et d’autre part les milieux «naturels» :

  • Connaissance des milieux anthropisés et évaluation des services rendus par leurs aménités vertes : dans un cadre urbain ou péri-urbain, les objectifs des collectivités et acteurs concernés sont généralement la santé,le confort climatique, la lutte contre les risques naturels et l’amélioration du cadre de vie. Dans ce cadre, un aménagement urbain exploitant les fonctions écologiques des écosystèmes permet de valoriser les services écosystémiques au profit des populations urbaines.
  • Protection des milieux naturels pour assurer ou favoriser la préservation d’un niveau optimal de services rendus par ces écosystèmes : l’enjeu des acteurs concernés est centré sur la préservation et/ou la restauration et la reconquête des milieux naturels, le contrôle de l’érosion de la biodiversité,en s’appuyant sur la connaissance des fonctionnalités de ces milieux et l’évaluation des services rendus.
La réponse du Cerema

À l’image des besoins multiples et basés sur des enjeux de politiques territoriales, le Cerema peut apporter plusieurs réponses :

  • Élaboration, test ou benchmark, de méthodes d’évaluation des services rendus par les espaces de nature en ville : Sur la base de l’expérience acquise de plusieurs projets d’envergure portés par le Cerema ou dans lesquels il a contribué (Volet Ubain de l’EFESE1, Axe Services Écosystémiques du projet GIEMU2, projet SESAME3), les capacités d’évaluation des services rendus (par espèce ou forme environnementale, par type de milieu, par et à plusieurs échelles) du Cerema se développent rapidement autour des milieux urbain.

Ces évaluations ont pour objectif in fine de fournir des outils d’aide à la décision pour les acteurs du territoire. Par exemple, le choix des essences d’arbre à implanter peut être orienté pour favoriser le rafraîchissement urbain ou pour servir de support pour la biodiversité (comme le propose le projet SESAME).

  • Cartographie, évaluation et valorisation des Services écosystémiques rendus par les milieux naturels : la prise en compte des services écosystémiques peut être vue comme un outil de justification des démarches de protections des espaces naturels.

Pour ce faire, l’intégration de la notion de service écosystémiques dans les outils de valorisation et de préservation de la nature (PNR, ENS, Natura 200, Zones Humides, ...) représente un enjeu essentiel pour le Cerema à travers des travaux comme le projet INTERREG AlpES4, l'EFESE, ou encore l'évaluation écosystémique du Taravo, labellisé «Site rivière sauvages».

Les connaissances concernant les services rendus par les écosystèmes (et la connaissance et la cartographie des écosystèmes concernés) sont encore souvent à l’état de recherche mais des développements forts sont en cours pour lancer des partenariats d’innovation en lien avec les collectivités territoriales.

Vous avez une question au sujet de ce service ? N'hésitez pas à

Caractériser et évaluer les services écosystémiques pour l’aménagement du territoire

Pour tout renseignement complémentaire sur cette offre de service, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité