Concevoir des villes vertes et résilientes


Lieux de détente et de rencontre, de partage et de ressourcement, la nature en ville contribue à la qualité de l’ambiance urbaine. Elle participe pour partie aux choix résidentiels des citadins. Les villes concentrent aujourd’hui 80 % de la population française ; la nature en ville offre une occasion de rencontre entre le citadin et la biodiversité, et opère le contact homme-nature.

 

Nature en ville

Espaces verts, nature en ville, écosystème urbain : derrière ces termes se cachent des réalités différentes, qui traduit une évolution de la manière dont les collectivités considèrent la nature dans la ville. L’espace vert concerne un espace terrestre végétalisé, conçu et géré par l’homme dans une visée esthétique. Les espaces de nature couvrent des espaces plus variés : espaces terrestres et aquatiques, milieux humides, linéaires arborés, murs et toitures végétalisés, jardins nourriciers, bois et forets urbaines. Leur degré de naturalité est très variable.

La notion d’écosystème implique d’être attentif à la fonctionnalité écologique. Prenons par exemple la pollinisation des fleurs par les insectes. Cela parait évident en milieu naturel, mais cela apporte de modifications dans les pratiques de gestion et de conception : choisir des espèces à fleurs locales, pratiquer des fauches tardives pour laisser aux fleurs le temps de fleurir, même si les herbes hautes qui peuvent surprendre les citadins. La biodiversité urbaine participe à rendre les villes vivantes et vivables.

Plusieurs démarches nationales viennent promouvoir l’intégration de la nature en ville par les collectivités (Trame verte et bleue urbaine, Écoquartiers, Capitale française de la biodiversité). La gestion écologique de ces espaces est également un enjeu majeur consacré par la loi Labbé de 2014 qui interdit notamment aux personnes publiques d'utiliser ou de faire utiliser les produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces de nature accessibles au public.

 

Inspirer les collectivités pour une ville attractive, vivable et vivante

Groupe de travail, retour de bonnes pratiques, méthodologies, édition et formation, le Cerema, fortement impliqué dans l’urbanisme et l’aménagement urbain, aide les maîtres d’ouvrage urbain à concevoir des villes vertes et résilientes. Le Cerema s’attache notamment à croiser la nature en ville avec les politiques publiques de l’urbanisme, du climat, de la santé et de l’alimentation.

Il œuvre particulièrement pour :