10 octobre 2018
Friches
Dans un monde fini, l’économie circulaire s’impose comme la seule économie viable. Il est donc nécessaire pour tous les acteurs économiques de penser la construction d’un ouvrage en imaginant son devenir et sa fin de vie. Les politiques publiques montrent la voie, de nouvelles pratiques se mettent en œuvre pour permettre de réaliser des chantiers exemplaires.

L’objectif de cette journée est de démontrer que les Collectivités, entreprises du bâtiment et travaux publics s’inscrivent pleinement dans la feuille de route pour l’économie circulaire mise en place par le gouvernement. Ainsi elles intègrent l’ensemble du cycle de vie des infrastructures et des aménagements de leur écoconception à la gestion des déchets.

Cette journée, organisée par le Cerema et le cluster INDURA, est destinée aux professionnels de l’aménagement durable des territoires : aménageurs, professionnels de la construction et de la déconstruction, agents des services de l’Etat et des collectivités territoriales, les sociétés d’ingénierie et bureaux d’étude, les entreprises de Travaux Publics, et plus largement, les acteurs de l’acte de construire.

Le Cerema vous propose le 6 novembre à Lyon :

  • de faire un point sur les politiques publiques supports de déploiement de l’économie circulaire: Feuille de route "économie circulaire" : les mesures impactant le domaine du BTP, approvisionnement des aires urbaines en matériaux de construction, l’économie circulaire dans le domaine de la construction, les aides en faveur de l'économie circulaire

  • d’illustrer l’économie circulaire comme vecteur de nouvelles pratiques dans la construction: la labellisation "économie circulaire" des projets d’aménagement et d’infrastructure, l'innovation pour les nouveaux matériaux et produits, l'ouverture des marchés à l’éco-conception, le rôle de l’approche transversale et partenariale.

  • de faire un retour d'expériences des chantiers exemplaires pour l’économie circulaire: la programmation environnementale innovante dans un projet de réhabilitation : diagnostic du potentiel de réemploi et de recyclage, déconstruction/reconstruction innovantes, les nouveaux référentiels techniques, la dimension matérielle de l'urbanisation : flux et stocks de matériaux de construction sur le territoire d’Ile-de-France.