22 août 2018
La drague Artémis à la Rochelle
Médiathèque Terra - Arnaud Bouissou
Les 8èmes Assises du Port du Futur auront lieu les 25 et 26 septembre 2018 à la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) à Paris. A travers des tables rondes et des sessions techniques, cet événement est l'occasion d'échanges et de partages d'expériences, entre les acteurs publics et privés du monde portuaire et le monde de la recherche, autour des enjeux des ports français.

Depuis 2011, es Assises du Port du futur accueillent les acteurs publics et privés, les milieux économiques et universitaires, pour des journées d’échanges autour de l'avenir des ports, à travers des thématiques telles que l’ingénierie, la technique, la sociologie, l’économie, l’environnement, l'hinterland …

Une inscription en ligne facilitée

Pour participer aux Assises 2018, il vous suffit de vous rendre sur la page d’inscription du site du Port du futur et de compléter le formulaire en ligne. 

Drague Artémis en action à La Rochelle

Des assises au cœur de l’innovation

La 8ème édition qui se déroulera les 25 et 26 septembre 2018 à FNTP à Paris abordera la thématique de l’innovation sous différents angles. La session d’ouverture à partir de 14h30 portera sur l’ambition portuaire de la France au travers des propos de Paul Touret, Directeur de l’Institut supérieure d’économie maritime. La session innovation – Trophée Port du futur compléteront cette première demi-journée.

La seconde journée comptera 4 tables rondes sur des sujets techniques, qui permettront de découvrir des retours d'expériences variés :

  • Solutions innovantes de traitement et de valorisation des sédiments de dragage pour les ports

  • Construire et dynamiser son hinterland

  • Innover pour concevoir et construire des infrastructures portuaires respectueuses de l’environnement

  • Les ports dynamiques pour répondre aux défis de demain

Un événement, des partenaires

Les Assises du Port du futur sont organisées pour le compte du Ministère de la Transition écologique et solidaire par le Cerema avec le concours de plusieurs partenaires dont l’Union des Ports de France, les Pôles Mer, les Pôles de compétitivité Novalog et I-trans, le Cluster maritime français ainsi que l’Agence d’Urbanisme et de Développement Economique et Technopôle du Pays de Lorient et l’Agence d’urbanisme de la région de Saint-Nazaire.