7 juin 2018
Salon transports Publics
Le Cerema sera présent au congrès européen des Transports Publics, qui se tiendra à paris du 12 au 14 juin. Le directeur général Pascal Berteaud y animera une master class le 12 juin. Le Cerema proposera aussi de la documentation sur son stand (E42), et est partenaire du stand « french mobilty » de la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM).

Expert en matière de transports, de mobilité, d’infrastructures notamment, le Cerema sera présent au congrès européen des Transports Publics.

Le directeur général, nommé en mai, Pascal Berteaud, y assurera une master class le 12 juin à 16h, afin de partager la vision du Cerema sur l’innovation dans les mobilités, et d’échanger sur le sujet avec les personnalités présentes.

logo de l'évenementPar ailleurs, un spécialiste du Cerema en matière de socio-économie des transports animera un atelier le 13 juin à 10h 30, sur le thème « la tarification solidaire : comment réussir la mise en œuvre ? ».

L’objet de cet atelier sera d’identifier, à travers des retours d’expériences, les facteurs-clés de la réussite du passage à une tarification solidaire, plus équitable, mais aussi les impacts sur le modèle économique des réseaux de transports. Il sera aussi question de savoir si ce modèle est généralisable à toutes les autorités organisatrices. Enfin, les premiers résultats de l’étude du Cerema et du GART sur ce sujet seront présentés.

 

Le Cerema impliqué dans l’initiative French Mobility

Le gouvernement a lancé à la suite des assises de la mobilité, l’appel à manifestations d’intérêts French Mobilty, afin de favoriser la mise en œuvre par les territoires de projets de mobilités quotidiennes, durables, pour tous, innovantes sur le plan technique et/ou sociétal. Dans ce cadre, le Cerema, bien implanté dans les territoires, accompagnera les collectivités en termes d’ingénierie territoriale de l’innovation.

Il sera également à la manœuvre pour la plateforme collaborative FMob, dont il assurera l’alimentation pour le volet « collectivités ». 

Le Cerema, en lien avec l’Ifsttar, proposera aussi des formations sur différents thèmes aux collectivités, via des modules de formation continue ou la co-organisation d’événements dans les territoires.

 

Le Cerema, à l’interface entre les acteurs de la mobilité

En matière de mobilité et de transports, le Cerema est présent à plusieurs niveaux :

  • Au niveau national, il contribue à l’élaboration de la doctrine, de méthodologies et de normes, mais il contribue également à la capitalisation et à la diffusion des connaissances, ainsi qu’à l’évaluation des politiques publiques.
    • Construction d’une doctrine technique de conception et d’évaluation des voies réservées au covoiturage, en lien avec les services du ministère et les collectivités porteuses de projet
    • Elaboration d’outils pour l'acquisition de systèmes billettiques pour les transports collectifs, et pour leur interopérabilité 
    • Implication dans l’initiative Mobilité 3.0
    • Ouverture et mise à disposition des données de transport, via notamment le site PASSIM qui recense l’offre de mobilité en France et héberge désormais l’observatoire de l’open data transport.

 

  • Auprès des collectivités : le Cerema accompagne les territoires de plusieurs manières, depuis l’aide pour spécifier les besoins, jusqu’à l’évaluation des projets. Parmi ces actions on peut citer :
    • La conception et la réalisation des enquêtes ménages déplacements, qui évoluent en permanence.
    • L’accompagnement des innovations des territoires sur le champ de la mobilité, notamment via le programme French Mobility, mais aussi via les offres de partenariats locaux en matière de développement des modes actifs, des systèmes de covoiturage, d’organisation des mobilités notamment dans les zones peu denses, d’accessibilité…
    • Appui à la métropole d’Aix Marseille Provence pour expérimenter de nouveaux aménagements en faveur des transports en commun sur voies structurantes d’agglomération.
    • Accompagnement de la Région Ile-de-France pour la rédaction d’un appel à projet « au service du développement de la route intelligente en Ile-de-France ».

 

  • Auprès des acteurs économiques, le Cerema expérimente les produits et services de mobilité, et établit des spécifications techniques ainsi que l’homologation.
    • Évaluation de capteurs mesurant le nombre d’occupants dans les véhicules, pour la connaissance des trafics et le contrôle des voies réservées au covoiturage.
    • Contribution à des projets nationaux et européens sur les systèmes de transports intelligents coopératifs (Scoop, C-Roads…)
    • Le partenariat INECOM avec IBM, pour étudier les apports potentiels des données des véhicules connectés dans la connaissance de la mobilité, la gestion du patrimoine et la régulation des trafics.
    • Présence dans plusieurs pôles de compétitivité.