29 février 2016
Mobilité 2.0 : une stratégie pour les transports intelligents
© Arnaud Bouissou - Terra
La 43ᵉ édition des Rencontres de la mobilité intelligente s’est déroulée les 26 et 27 janvier 2016 au Beffroi de Montrouge (94).

Ces rencontres, organisées par l’association ATEC ITS, constituent LE rendez-vous annuel national de référence dans le domaine des ITS et de la mobilité intelligente.

Un lieu d’échanges et de débats rassemblant l’ensemble des acteurs du secteur

Un des principaux intérêts de cette manifestation est de réunir l’ensemble des acteurs travaillant dans le champ des ITS, que ce soit dans le domaine routier ou des transports collectifs, et, au-delà, dans celui de la mobilité intelligente.

Photo ATEC ITS France

Parmi les participants à l’édition 2016 : des représentants de l’État, des collectivités territoriales, des fournisseurs de technologies, d’équipements et de systèmes, des bureaux d’études, des syndicats et opérateurs de transports publics de voyageurs, des gestionnaires de réseaux routiers, des pôles de compétitivité (i-trans, Moveo, …), des établissements publics, écoles, laboratoires, des start-up, et bien sûr le Cerema !

Une contribution importante du Cerema à la réussite du congrès

Une participation de Christian Curé, directeur Territoires et Ville, à la table ronde plénière « Osez les nouvelles mobilités sur les territoires ! »
Photo ATEC ITS FrancePhoto Cerema

…………………..
Quatorze communications d’agents des directions territoriales et directions techniques

Titre de la communication Orateurs
Utilisation d’une fonction de hachage pour l’anonymisation de données LAPI Thomas Courbon (Cerema Méditerranée)
Évaluation d’un capteur de mesure du nombre d’occupants d’un véhicule Alexis Bacelar (Cerema Centre Est) et Ludovic Simon (Cerema Île-de-France)
Évaluation simultanée de technologies innovantes de recueil pour le calcul du temps de parcours en temps réel : résultats de l’expérimentation Sylvain Belloche (Cerema Territoires et ville)
Données FCD temps de parcours : application au cas de la mise en service du tunnel de Toulon Nicolas Ditchi (Cerema Méditerranée)
Évaluation « a posteriori » d’une mesure de régulation dynamique des vitesses sur une voie rapide urbaine Eric Klein (Cerema Est)
Délestage Touristique de Le Parcq : Mise en place d’un système de gestion du trafic David Gil (Cerema Nord Picardie)
Connaissance des flux routiers marchandises sur la Métropole d’Aix-Marseille-Provence Cédric Bariou (Cerema Méditerranée)
Les objectifs environnementaux dans les PDU : quelle articulation avec les documents-cadres ? Virginie Lasserre (Cerema Centre Est)
Impact du cycle de feux sur l’acceptabilité de l’attente aux feux et la sécurité Yannis Lagarde et Valérie Battaglia (Cerema Méditerranée)
L’autopartage dans les territoires peu denses : pourquoi pas ? ! Maxime Jean (Cerema Centre Est)
Projet Yellow : Sécuriser les hommes en jaune et les chantiers Ludovic Simon (Cerema Île-de-France)
Les Plans Intempéries Zonaux dématérialisés Vincent Kremer (Cerema Est)
Modélisation dynamique de l’évacuation de Grenoble Fabien Tshiteya (Cerema Centre Est)
État des lieux de l’ouverture des données routières en France, propositions d’amélioration Patrick Gendre et Vincent Robin (Cerema Méditerranée)

Photo CeremaPhoto ATEC ITS France

………………….
Deux présidences d’ateliers (Anne Grandguillot et Bruno Levilly / TV) et 6 rapporteurs (Stéphane Chanut, Laurent Chevereau, Sylvain Belloche / TV, Loïc Blaive / ITM, Fabrice Reclus / CE et Eric Klein / Est)

Une présence accentuée par un stand du Cerema attractif

Ce stand sur lequel nous avons eu l’honneur d’accueillir quelques minutes le DGITM, François Poupard, et le maire de Montrouge, Jean-Loup Metton, a permis de présenter tout au long de l’exposition notre établissement, ses missions, nos champs d’activités, nos travaux et nos dernières productions dans le domaine de la mobilité intelligente.

Photo Cerema

 

 

 

 

 

 

 

 

Des représentants des différentes directions techniques et territoriales du Cerema se sont relayés pour répondre aux questions et échanger avec les nombreux visiteurs (collectivités, BE, industriels,..).

Des démonstrations et des présentations vidéos étaient également proposées aux visiteurs en fonction de leurs centres d’intérêt, que ce soit dans le domaine routier ou des transports collectifs.


Photo Cerema

 

 

 

 

 

 

Un partenariat renforcé avec Atec ITS France

En lien avec la mission des Transports Intelligents de la DGITM, le Cerema poursuit et renforce son partenariat avec l’ATEC ITS France dans la démarche de structuration de l’écosystème de la mobilité intelligente.

Si le thème annoncé du congrès était « Nouveaux services & connectivités : de l’innovation au déploiement », cette édition a été largement marquée par la dynamique en cours pour structurer et fédérer l’écosystème français de la mobilité intelligente.

Lors de la session plénière d’ouverture, Denis Aubron, nouveau président d’Atec ITS France, a rappelé les enjeux de la démarche « Mobilité 3.0 » et les axes d’actions qui découlent du Livre Vert "Mobilité 3.0 - Ensemble pour la mobilité intelligente". Toujours à l’occasion de cette session, le directeur général des infrastructures, des transports et de la mer, François Poupard, a exprimé le soutien du ministère à la démarche et la forte implication de la DGITM et du réseau scientifique et technique dans les chantiers en cours et à venir.

Photo Cerema

Le Cerema est d’ores et déjà impliqué dans l’axe 1 de la démarche qui vise à établir des feuilles de route stratégiques sur des thèmes prioritaires tels que l’information multimodale, la gestion du trafic dans un environnement multimodal ou encore la ville intelligente.

Pour chacun de ces thèmes, une note de cadrage est en cours de rédaction. Elles seront validées par un comité stratégique qui comprendra des représentants de l’État, des collectivités territoriales et des acteurs du privé. L’objectif est une rédaction des feuilles de route pour fin 2016.

Le Cerema participera également aux actions visant à favoriser l’émergence et le déploiement de projets innovants à l’échelle nationale et européenne, en s’appuyant notamment sur les territoires, les pôles de compétitivité, les plate-formes de démonstration :
Photo Cerema

  • Encourager la réalisation de projets « pilotes » sur des territoires d’expérimentation
  • Encourager la réplicabilité des projets territoriaux performants

Ces travaux se feront en lien avec deux initiatives dans lesquelles le Cerema est impliqué :

  • le Living Lab aquitain des ITS, qui vise à prolonger la dynamique créée à l’occasion du congrès mondial de Bordeaux,
  • Transpolis, le projet de ville laboratoire à l’échelle 1 dédiée à la mobilité urbaine et aux systèmes de transport innovants.