22 septembre 2016
Copie d'écran de la plateforme Orhane
Mercredi 21 septembre 2016, journée nationale de la qualité de l’air, la plateforme ORHANE (Observatoire Régional Harmonisé Auvergne-Rhône-Alpes des Nuisances Environnementales) a été officiellement lancée à Lyon.


Grâce à une cartographie précise des pollutions de l’air et des nuisances sonores, les zones à enjeux sont mises en évidence, avec un souci de cohérence entre les deux thématiques. Cette approche croisée contribue à identifier les inégalités territoriales environnementales.

La cartographie couvre actuellement l’intégralité de Rhône-Alpes, et son extension à l’Auvergne est en cours de réalisation pour une diffusion programmée en 2017. Ce projet constituait une des "mesures phares" du PRSE2 (plan Régional Santé Environnement) Rhône-Alpes.
 

Une plateforme innovante

La plateforme Orhane se concrétise par un site web où on retrouve un indicateur de la double exposition Air et Bruit ainsi que des informations sur les populations concernées.

Cet outil régional développé par Acoucité (observatoire de l’environnement sonore), ATMO Auvergne Rhône Alpes (association agrée de surveillance de la qualité de l’air) et le Cerema permet de définir les territoires les plus sensibles à ces nuisances, où des actions prioritaires doivent être menées, et ceux qui sont davantage préservés et doivent le rester.

Deux originalités caractérisent ORHANE :

  • D’une part, l’harmonisation de l’ensemble des données permettant de modéliser la qualité de l’air et le bruit : bâtiments et leur population, caractéristiques des infrastructures de transport (routières, ferroviaires, aériennes) et industrielles, données relatives aux moyens de protection (écrans acoustiques, revêtements…)
  • D’autre part, la production d’un indicateur de la co-exposition Air-Bruit, avec une résolution spatiale très fine (10x10m²), intégrant les pollutions particulaire, au dioxyde d’azote, et la prise en compte de la multi-exposition sonore.

C’est la première expérience de ce type menée sur un territoire aussi vaste.

 

Des cartes en accès libre

Les collectivités comme les citoyens ont accès aux cartes via le site web :

  • Une première cartographie caractérise l’état moyen (annuel) de la coexposition air-bruit en n’importe quel point de la région. Cet indice est construit en moyennant les deux nuisances, de manière à pouvoir mettre en exergue les zones fortement exposées simultanément aux deux nuisances air et bruit.
  • La deuxième cartographie, sélectionnable à partir du menu caractérise pour chaque commune l’état de l’exposition de la population, dans chaque commune (ou arrondissement) à la nuisance air-bruit.

Les données seront mises à jour régulièrement, et l’indicateur des nuisances évoluera avec les connaissances scientifiques des impacts sanitaires des expositions. D’autres informations, comme par exemple la qualité de l’enveloppe des bâtiments, ou des critères de vulnérabilité des populations (indicateurs socio-économique), seront progressivement intégrés à ORHANE. L’ajout d’autres thématiques environnementales (pollens, exposition aux ondes électromagnétiques…) est également à l’étude.

Cette plateforme s’inscrit dans les orientations du 3e plan national Santé Environnement (PNSE 3), et participe à l’appréhension de la notion d’"exposome" (ensemble des expositions à des facteurs environnementaux) et constitue un outil d’aide au diagnostic des inégalités territoriales environnementales et sociales de santé. Le PNSE3 est en cours de déclinaison dans les régions (PRSE3).