24 mars 2021
Volets entre ouverts sur un jardin en été
Adobestock
Afin de répondre aux besoins exprimés par ses partenaires, le Cerema est impliqué depuis 2020 dans le projet "évaluation du risque d'inconfort thermique d'été face au changement climatique" (RITE) dont l’objectif est de créer des outils d’évaluation et de prévision rapide du confort d’été à l’intérieur des logements rénovés.

La hausse généralisée des températures provoquée par le changement climatique, en particulier l’été, impacte le confort des usagers des bâtiments. C’est pourquoi le Cerema s’est engagé en 2020 dans le projet "évaluation du risque d'inconfort thermique d'été face au changement climatique" : RITE.

Des outils permettant d'évaluer et prévoir de manière rapide et fiable le confort d’été à l’intérieur des logements rénovés seront livrés progressivement dès cette année.

 

Répondre aux enjeux du confort l'été dans les bâtiments 

Les enjeux associés à ce projet sont forts sur un sujet encore trop peu abordé :

  • La maîtrise du risque d’inconfort d’été liés aux travaux de rénovation ;
  • Les actions à mener pour améliorer le confort dans les bâtiments l’été sans climatisation ;
  • La résilience du bâti face au changement climatique ;
  • La production d’une expertise fiable et simple d’accès sur un sujet complexe.

Les outils développés dans le projet "RITE" permettent de se représenter le niveau de confort dans les logements rénovés et de se situer face à une situation future d’étés plus chauds. 

Ce processus d’évaluation constitue un outil d'aide à la décision. Il se base sur deux notions croisées :

  • Graphique de l'indice de confort thermiqueL’indice de charge thermique, représentatif de la captation de chaleur,
  • L’aptitude au refroidissement, essentiellement par ouverture des baies.

La méthode est basée sur une évaluation du niveau de confort thermique via le nouvel indicateur de la Réglementation Environnementale 2020 "Degré heure base 26°c avec adaptation aux conditions climatiques". Elle est ajustée à partir de plusieurs milliers de simulations paramétriques. Elle fournit des résultats en degré heure (DH).

L'objectif de la méthode est d'être simple à appliquer avec peu de données d'entrées à inscrire en comparaison d'une simulation thermique dynamique, et ne se substitue pas à des calculs détaillés par simulation thermique.

 

lE CEREMA CRée DEUX APPLICATIONS 

Le Cerema travaille actuellement sur deux applications qui seront opérationnelles en 2021 à destination :

  • Des maîtres d’ouvrages du secteur social, avec un produit pour l’Union Sociale pour l’Habitat : cet outil vise à évaluer le risque d’inconfort dans les logements pour un projet de rénovation en logement collectif, dans le climat actuel et dans une projection à 2050-2080 ;
  • Des artisans dans le cadre du programme PROFEEL, en lien l’Agence Qualité Construction : il s’agit de compléter un outillage plus large de soutien aux artisans pour élaborer des solutions de travaux de rénovation en maison individuelle avec un volet d’évaluation de l’impact sur le confort d’été, en situation courante comme en situation caniculaire.