5 octobre 2002
Illustration concept VAT
G. Crossay - MELT/SIC
L’ouvrage précise le concept "Ville accessible à tous" et explicite les trois acceptions du mot qui recouvrent les aspects de accessibilité aux diverses fonctions de la ville ; sont également présentés les objectifs poursuivis par le Cerema pour ce projet.

La notion d’accès aux fonctions urbaines a évolué au cours des cinquante dernières années. L’accessibilité a concerné l’accès géographique ou spatial lorsqu’il s’est agit de faciliter le développement économique en dotant les villes d’équipements de transports qu’ils soient routiers pour l’automobile ou des infrastructures de transports collectifs. On a ensuite parlé d’accessibilité sociale, pas uniquement en cherchant des solutions au désenclavement de quartiers de plus en plus dispersés mais aussi en cherchant à compenser les inégalités que la naissance ou la fortune ont établies entre les individus. Plus récemment, la préoccupation s’est portée sur l’accessibilité physique pour faire tomber les barrières architecturales et améliorer la conception des aménagements urbains et des systèmes de transport afin que les personnes handicapées puissent participer à la vie économique. Le développement du "concept Ville accessible à tous" cherche à éclairer le lecteur sur chacune de ces trois acceptions - géographique, physique, sociale – pour une prise en compte transversale de l’accessibilité. Il devrait faciliter la prise en compte des usages, avec un regard ciblé vers le « service au citoyen » dans les politiques d’urbanisme, foncière, de déplacements, de logistique et de transport des biens et des marchandises. Le document ci-joint n’est qu’une première étape, qui sera complétée par l’apport de travaux universitaires, en particulier approfondissant la notion d’ergonomie urbaine pour qualifier et quantifier les gênes à la mobilité et à la pratique des activités.

Ressources

Ouvrage en téléchargement gratuit sur la boutique du Cerema