16 août 2018
La gouvernance des PLUi, de quoi parle-t-on ?
Le Cerema organise le 29 août 2018 à Aurillac, dans le cadre du forum Ruralitic, un atelier de co-conception d'une plateforme d'échanges entre collectivités sur le thème des villes et des territoires intelligents. Le Cerema et ses partenaires accompagnent ainsi la construction de méthode sur les territoires par la mise en réseau des collectivités qui mènent des projets ou qui souhaitent le faire.

Smart city, un concept pour tous les territoires

Le « smart » est un concept qui concerne tous les territoires. Les enjeux du numérique vont en effet au-delà de la technique et renvoient à des questions politiques, en particulier celles de la liberté des citoyens, de l’égalité des chances face au numérique et de la souveraineté territoriale des collectivités.

 

Infographie de village connectéAu-delà de ces enjeux politiques, un manque d’ingénierie sur les territoires de faible densité freine l’émergence de projets concrets.

Parallèlement, les villes de taille intermédiaire et leurs intercommunalités s’emparent du numérique et du concept de ville intelligente pour répondre à des problématiques spécifiques à leur échelle. Enfin, l’expérience et la maturité acquises par les métropoles, pionnières en matière de smart city, est éclairante pour tous les territoires.

A toutes ces échelles territoriales, un même besoin de partage d’expériences entre collectivités s’exprime, ainsi que la nécessité d’élaborer des spécifications et des cahiers des charges communs. Le Cerema souhaite accompagner la construction de méthode sur les territoires par la mise en réseau des collectivités qui mènent des projets ou qui souhaitent le faire.

Accompagner l’émergence de projets concrets

Dans cette optique, un prototype d’outil de sensibilisation et d’auto-diagnostic sur la ville intelligente a été testé en 2017 auprès de collectivités volontaires, en partenariat avec l’association Villes de France et avec le soutien du Commissariat général au développement durable.

Il ressort de ce test que le besoin va au-delà de l’outil tel qu’il était imaginé au départ, avec une demande forte de pouvoir partager des expériences entre collectivités ainsi que des ressources telles que des cahiers des charges, des grilles d’évaluation ou encore une veille technique.

Vers une plateforme de référence pour tous les territoires

L’ambition du projet a donc été revue et vise à aboutir à une plateforme proposant un réseau social, un partage de documents, des modules de formation et un observatoire des tendances. Cette plateforme a vocation à s’adresser à tous les types de territoires, quelle que soit leur taille et leur densité.

Un premier atelier de co-conception le 29 août 2018 dans le cadre de Ruralitic

Les utilisateurs de la future plateforme sont associés dès la phase de conception, afin de garantir un résultat final adapté, simple d’utilisation au quotidien et au plus près aux besoins.

Dans cette optique, un premier atelier de co-conception est organisé à l’occasion de Ruralitic le 29 août 2018 à Aurillac, dans le Cantal. Cet atelier débutera par un échange avec les participants sur les réalités du concept « smart » appliqué aux territoires de faible densité, animé par le Cerema.

Deux autres ateliers seront organisés d’ici au mois de novembre 2018, pour co-construire les étapes suivantes du projet et intégrer les territoires plus densément peuplés : villes moyennes et métropoles. Plus d’informations à venir sur ces ateliers sur le site internet du Cerema.

Partenaires du projet :

Contact : Florent Boithias, Directeur de projets Villes et territoires intelligents

Contactez-nous pour plus d'informations.

Devenez partenaire du projet.