27 novembre 2017
arbres en ville sur carrefour giratoire
Afin d’aider les services techniques des collectivités à sélectionner les espèces d’arbres et d’arbustes les mieux adaptées à leurs besoins, le Cerema va élaborer une méthodologie d’aide à la décision. Ce projet est mené sur initiative de la Ville de Metz et du Cerema et en partenariat avec Metz METROPOLE.

Le projet SESAME (Services EcoSystémiques rendus par les Arbres Modulés selon l’Essence) a émergé suite à des échanges entre le Cerema et la ville de Metz, qui s’interrogeait sur le type d’arbres et d’arbustes qu’il convenait de replanter, afin d’assurer un certain nombre de services écosystémiques en ville.

arbres longeant un chemin

Les arbres et arbustes en ville jouent et fournissent en effet plusieurs services écosystémiques : réduction des polluants, régulation de l’effet îlot de chaleur, support pour la biodiversité, fonctions paysagères… Cependant, ils peuvent aussi avoir des effets négatifs de par leur caractère allergène ou leurs dimensions à l’âge adulte.

Toutes les espèces n’apportent pas les mêmes bénéfices et inconvénients, si bien qu’il faut définir les espèces à planter en fonction des besoins et du contexte. Il s’agit ainsi de caractériser chaque espèce en fonction de chaque service rendu, par exemple leur capacité à fixer les polluants.

Le Cerema, avec le concours de la Ville de Metz et de Metz METROPOLE, va donc mettre en place une méthodologie, et procédera en plusieurs étapes :

  • sélectionner les espèces pertinentes pour le contexte local, et qui vont être étudiées,
  • travailler sur les bases de données afin d’évaluer chacune des espèces retenues en fonction des différents critères,
  • rédiger une fiche pour chacune des espèces d’arbres et d’arbustes étudiées,
  • élaborer un outil pour aider la collectivité à choisir les espèces qui seront plantées en fonction des enjeux locaux. Cet outil sera adaptable à d’autres collectivités, y compris avec d’autres conditions climatiques.