30 novembre 2018
Réseau National des Aménageurs
Le 22 novembre 2018, la 3ème rencontre annuelle du réseau national des aménageurs était dédiée à la sobriété foncière, dans le cadre du cycle 2018 sur la sobriété.
Le Cerema, partenaire de cet événement, a contribué, aux côtés du Ministère et des professionnels de l’aménagement du réseau, à organiser les tables-rondes des 3 groupes de travail.

Plus de 300 personnes étaient présentes, venant des milieux professionnels de l’aménagement et de nombreuses collectivités pour des échanges sur la régénération foncière. Apportée par Olivier Morlet (ADIM Paris Île-de-France), la métaphore de l’aménagement comme « alchimie » et « transmutation » a permis d’entrer dans le vif du sujet, à savoir la nécessaire différenciation des leviers d’intervention selon que le marché soit porteur ou non, selon que le secteur soit « tendu » ou « détendu ». Les échanges se sont donc emparés des questions de politiques foncières et de prix, de captation de la plus-value comme levier du renouvellement urbain, de rencontre entre une valeur d’usage actuelle et une valeur d’usage future, plus élevée…

Les interventions de Bordeaux, Montpellier, Libourne et Gardanne ont permis d’explorer différents modèles économiques et partenariats pour régénérer la ville et les fonciers complexes…

Le réseau a également souhaité regarder au-delà des frontières afin de s’inspirer de pratiques susceptibles d’être dupliquées dans l’hexagone. Ainsi, des expériences allemandes, belges et luxembourgeoises ont été présentées par Uwe Ferber pour la régénération d’une friche à Leipzig, Vincent Delwiche pour le projet de Belval sur 120 hectares près de Luxembourg et Benjamin Cadranel pour Citydev à Bruxelles.

Enfin, les groupes de travail de l’après midi ont exploré différentes questions : la ville produite par des opérations d’aménagement se différencie-t-elle de la ville produite en « diffus » ? Comment régénérer des zones d’activités économiques en conservant leur vocation ? Quels sont les outils, partenariats et financements disponibles pour la régénération des villes petites et moyennes ?

Pour éclairer ces débats, le Cerema a présenté une étude analysant ce que produisent les opérations d'aménagement.

Les présentations sont disponibles sur le site du réseau national des aménageurs.

Témoignage