Reconnaissance de la limite du rivage de la mer

Reconnaissance de la limite du rivage de la mer

Intérêt et potentialité de critères morpho-sédimentaires et botaniques

Collection
Références

Cette étude fait un bilan des connaissances sur les critères morpho-sédimentaires et botaniques permettant la détermination de la limite atteinte par les plus hautes eaux.

Description

Cette étude fait un bilan des connaissances sur les critères morpho-sédimentaires et botaniques permettant la détermination de la limite atteinte par les plus hautes eaux. En effet, la limite des plus hautes eaux en absence de perturbations météorologiques exceptionnelles est un des critère utilisés pour la délimitation du Domaine Public Maritime.

Les méthodes actuelles par levés topographiques lors de hauts niveaux de marée présentent certains inconvénients. Des valeurs intégratrices de cette limite plutôt qu'instantanées sont à privilégier. C'est en ce sens que le SHOM a également engagé une étude sur les niveaux marins extrêmes.

La présente étude a pour objet l'étude des indicateurs de délimitation de cette ligne physiologique des plus hautes eaux, frontière contrôlée par différents facteurs. Une synthèse bibliographique ainsi que des études de cas ont permis de proposer des indicateurs morpho-sédimentaires et botaniques suivant les types de côtes pour la délimitation de cette limite des plus hautes eaux, une des nombreuses définitions existantes du « trait de côte ».

Sommaire

PREMIERE PARTIE - SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE

I.1. La notion de domaine public maritime

  • I.1.1. Définition en France
  • I.1.2. Exemples à l'étranger

I.2. Pratiques de la délimitation

  • I.2.1. Méthode classique
  • I.2.2. Détermination des niveaux atteints par la mer
  • I.2.3. Enquête auprès des services de l'Etat

I.3. Typologie géomorphologique des littoraux

  • I.3.1. Les côtes rocheuses à falaise
  • I.3.2. Les côtes sableuses. Plages et dunes littorales
  • I.3.3. Les côtes basses en sédimentation
  • I.3.4. Les littoraux aménagés

I.4. Organisation générale de la végétation littorale

  • I.4.1. Les étages littoraux fondamentaux
  • I.4.2. Les côtes rocheuses
  • I.4.3. Les côtes meubles
  • I.4.4. Les côtes basses en sédimentation

DEUXIEME PARTIE - ANALYSE DE SITUATIONS CARACTERISTIQUES

II.1. Étude de cas sur le littoral français métropolitain

  • II.1.1. Côtes à falaises
  • II.1.2. Côtes meubles
  • II.1.3. Côtes basses en voie de colmatage
  • II.1.4. Exemples d'équivalences latérales de niveau

II.2. Analyse de cas réels de délimitation

  • II.2.1. Côtes sableuses
  • II.2.2. Côtes basses, lagunes côtières
  • II.2.3. Estuaire

II.3. Autres approches méthodologiques

  • II.3.1. Etude historique de l'évolution du trait de côte
  • II.3.2. Analyse statistique des niveaux extrêmes
  • II.3.3. Apport de prises de vue aériennes
  • II.3.4. Indicateur accidentel

Synthèse et conclusion

Glossaire
Références bibliographiques
Liste des illustrations

 

 

Détails
Titre
Reconnaissance de la limite du rivage de la mer - PDF
Référence
SKU1744304538
Numéro ISSN
2276-0164
Réf. Cerema
C 13.03
Date de parution
Nombre de pages
198 pages
Langue de la publication
Français
Type d'auteur
Oeuvre à auteur unique
Auteur
Chantal BONNOT (RIVAGES), Jacques-Edouard LEVASSEUR (RIVAGES) et Sophie DENANTES (DGALN)
Paiement 100% sécurisé
Livraison dans le monde entier