La loi du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale (dite « 3Ds ») va permettre de faire du Cerema un centre d’expertise partagé avec les collectivités territoriales et d’accompagner au mieux nos territoires dans un défi essentiel pour eux et qui est notre cœur de métier : l’adaptation aux changements climatiques.

L’article 159 de la loi introduit la possibilité pour une collectivité d’adhérer à l’établissement pour travailler en « quasi-régie conjointe ».

La mise en place de ce dispositif va dans le sens d’une simplification de la commande publique. Les collectivités adhérentes pourront ainsi consacrer plus de temps à leurs projets et bénéficier d’un accès facilité à nos ressources techniques, aux savoir-faire de nos équipes d’experts, à notre potentiel d’innovation.

Expert de référence et tiers de confiance, le Cerema est prêt à jouer un rôle clé entre la déclinaison des politiques publiques et les attentes des collectivités territoriales.

Les collectivités adhérentes pourront bénéficier d'un accès facilité à nos ressources techniques, aux savoir-faire de nos équipes d'experts, à notre potentiel d'innovation, comme si elles travaillaient avec leurs propres services. Pour décliner les politiques publiques et répondre aux mieux aux attentes des collectivités, nous avons besoin d'un expert de référence en matière d'adaptation aux changements climatiques qui soit également un tiers de confiance. Le Cerema est prêt à jouer ce rôle clé.
Pascal BERTEAUD, directeur général