Type de contrat
Thèse
Localisation
TOMBLAINE
Employeur
Cerema Est
Mode de recrutement
Contractuel
Date de disponibilité
Date de clôture

45.7388687, 4.926552

Description

La thèse visera à identifier et à déterminer la contribution relative des caractéristiques biologiques ou traits fonctionnels de la végétation impactant les propriétés d'infiltration du sol et la mobilité conjointe des micropolluants (formes colloïdales et dissoutes des métaux essentiellement). Une analyse approfondie de la littérature visera à établir une liste des principaux traits/marqueurs fonctionnels susceptibles d’influencer les transferts d’eau et de polluants (traits racinaires, bioaccumulation, stratégies photosynthétiques, symbioses microbiennes…). Une approche expérimentale multiéchelle, allant d’essais mono-spécifiques en conditions contrôlées à des « bacs pilotes » plurispécifiques, mimant le fonctionnement de biofiltres, permettra de préciser les relations entre ces traits des plantes, éventuellement les communautés microbiennes en présence, et les performances de biofiltration. L’intégration des résultats (par exemple sous forme de modèles d’équations structurelles) permettrait à terme de préciser l’importance des traits fonctionnels étudiés voire de variables latentes (non observées mais appréhendées via ces traits) dans les performances des dispositifs. Des leviers d'amélioration de l’efficience et de la durabilité des biofiltres seraient ainsi identifiés, menant à des préconisations sur le choix et la gestion des végétaux dans les ouvrages.

Profil

Les candidats devront avoir de solides compétences en sciences de l'environnement/écologie, un goût pour les approches appliquées et interdisciplinaires, ainsi que de très bonnes capacités rédactionnelles. Des connaissances en écophysiologie végétale/phytoremédiation et/ou biogéochimie/microbiologie seraient appréciées. Des compétences en traitement statistique (analyses multivariées/ « structural equation modeling ») seraient un plus. La maîtrise de l'anglais est requise.