Type de contrat
Thèse
Localisation
NANTES
Employeur
Cerema Ouest
Mode de recrutement
Contractuel
Date de disponibilité
Date de clôture
Description

Le comportement thermique d'un bâtiment est habituellement vu comme une contrainte pour l’approvisionnement en énergie pour des conditions climatiques données, étant donné qu’il est nécessaire de garantir, à tout instant, l’équilibre entre la production et la demande. En conséquence, la production doit suivre les fluctuations des demandes (chaleur, froids, équipements…), parfois au prix d'un surdimensionnement des capacités de production (gestion des pointes de demandes). Une alternative consiste à mettre en œuvre des solutions de stockage afin d’écrêter les courbes de charges. Si cette dernière alternative permet une flexibilisation de la production d'énergie, elle demeure coûteuse à grande échelle. En revanche, concernant les besoins en chaleur et en froid résidentiels ou tertiaires, les bâtiments eux-mêmes pourraient contribuer à une plus grande flexibilité de ces demandes à moindre coût, en utilisant leur capacité thermique (ou inertie) comme stockage thermique.

L’objectif de cette thèse est de mettre en place une méthodologie de caractérisation du degré de flexibilité énergétique d’un bâtiment ou d’un ensemble de bâtiments, sous contrainte d’un niveau de confort intérieur. Dans cette optique, des indices de flexibilité devront être définis et corrélés aux caractéristiques thermiques des bâtiments, ainsi qu’à leurs comportements dynamiques. A termes, ces corrélations devront conduire à une modélisation thermique dynamique des bâtiments adaptée à la problématique, simple, suffisamment précise et généralisable à tout type de bâtiments avec un minimum d’informations nécessaires. A notre connaissance, ce type de modèle traitant à la fois du chauffage et du refroidissement n’existe pas dans la littérature.

Profil

Ce poste est ouvert à un titulaire d’un M2 en thermique du bâtiment / énergie.

Savoir-faire:

Maîtrise scientifiques en physique : transferts thermiques et physique du bâtiment

 

  • Maitrise de l’outil informatique et d’un code de calcul (Matlab, python, etc.).
  • Bonnes connaissances en mathématiques appliquées : modélisation et approches statistiques.
  • Idéalement, une connaissance des métiers du bâtiment et des réseaux de chaleur.
  • Maitrise nécessaire du français et de l’anglais en lecture écriture et discussion.

Savoir être:

  • Curiosité, adaptabilité et créativité, analyse et synthèse, sens de l’engagement, rigueur, autonomie, sens de la communication et de l’organisation collective.