Type de contrat
Thèse
Localisation
Tomblaine
Employeur
Cerema Est
Mode de recrutement
Contractuel
Date de disponibilité
Date de clôture
Description

En raison des changements climatiques, une augmentation potentielle de 3°C de la température
moyenne terrestre est projetée à horizon 2100, ainsi qu’un accroissement sévère de la fréquence et de
l’intensité des vagues de chaleur [IPCC, 2018]. A cela, s’additionne déjà dans les agglomérations les
effets du phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) caractérisé par des températures plus élevées au
centre-ville qu’en périphérie, particulièrement en période nocturne.
Atténuer et s’adapter à l’ICU, mais aussi solutionner des problèmes de surchauffe estivale diurne plus
localisés dans les quartiers, sont des objectifs devenus prépondérants pour les gestionnaires des
collectivités. Cela passe par la mise en place d’actions et de dispositifs à plusieurs échelles qu’on
qualifie de solutions d’adaptation, classées en trois familles : « solutions fondées sur la nature »,
« solutions grises » et « solutions douces » [ADEME. 2021].
Les outils de simulations restent les moyens les plus adéquats pour à la fois diagnostiquer le
comportement microclimatique initial d’un site, puis d’évaluer et d’optimiser des scénarios
d’aménagement futurs intégrant ces solutions pour l’améliorer.
Le travail visera à établir des relations objectivables entre un panel de solutions d’adaptation parmi les
classes « fondées sur la nature » et « grises », leur contexte d’implantation urbaine et les effets
attendus de rafraîchissement et de diminution du stress thermique localisé en période estivale, voire
caniculaire. Pour cela, il s’agira d’utiliser et de mettre à niveau le modèle de simulation numérique
Solene-Microclimat [Musy et al., 2015].

Pour de plus ample information cf fiche de poste jointe

Profil

Titulaire d’un Master, diplôme d’Ingénieur ou équivalent, avec une formation solide sur un ou plusieurs
de ces champs disciplinaires : Transferts thermiques, Énergétique, Climatologie, Télédétection, Génie
Civil, Ingénierie Urbaine, Foresterie urbaine, Sciences de l’environnement.
Compétences scientifique et techniques attendues :
 Analyse de données, méthodes numériques, modélisation/simulation ;
 Connaissance d’un langage de programmation, de calcul scientifique, ou de traitement de
données (C, C++, Python, R, ou équivalent) ;
 Connaissance d’outils CAO ou SIG appréciée ;
Compétences transversales et aptitudes attendues :
 Méthodologie de la recherche ;
 Revue bibliographique et écriture scientifique en anglais ;
 Communication orale et écrite (supports de présentation, réunions, conférences et écriture
d’articles scientifiques) ;
 Capacité d'autoformation, esprit d'initiative, capacité de travail en équipe.

Ce que nous vous proposons

Le doctorant sera employé du Cerema sur CDD doctorant de l’automne 2022 à l’automne
2025 (dates exactes à fixer avec le (la) doctorant(e)).
 La rémunération sera d’environ 1500€ nets les deux premières années et 1700€ la troisième.
 Le doctorant devra suivre la formation proposée par l’école doctorale d’inscription (ED SIE).
 Le projet se déroulera majoritairement dans les locaux du Cerema Est :
Cerema Est - Agence de Nancy - 71 rue de la Grande Haie - 54510 TOMBLAINE

Ressources associées