UNE
 

Le Cerema contribue à SeRaMCo, projet européen de recherche sur les granulats et ciments recyclés issus de la déconstruction

publié le 12 octobre 2017

Le Cerema contribue à un projet de recherche européen Interreg baptisé SeRaMCo, pour « Secondary Raw Materials for Concrete Precast Products » (Matières premières secondaires pour les produits préfabriqués en béton). L’objectif est de remplacer les matières premières utilisées dans le secteur de la construction par des matériaux recyclés de haute qualité issus de la déconstruction de structures en béton.

Développer une filière pour les matériaux alternatifs dans la construction

Partant du constat que la construction utilise en Europe autour de 50% des matières premières disponibles, tout en créant 30% des déchets, le projet SeRaMCo vise à recycler les matériaux issus de la déconstruction.

Il s’agit essentiellement du béton, des briques, des tuiles et des céramiques (CBTC), que le projet cherche à réutiliser pour la production de granulats, de ciment et de béton. Aujourd’hui, ces CBTC sont beaucoup utilisés en construction routière, et il est possible de mieux les valoriser dans les produits préfabriqués en béton, non structuraux et structuraux

Pour permettre une utilisation via des granulats de ciment et béton, le projet SeRaMCo, qui réunit des partenaires [1] Français, Belges, Hollandais, Luxembourgeois et Allemand, permettra d’analyser et de caractériser les produits issus de la déconstruction, de développer et tester de nouveaux agrégats et ciments, de produire des éléments préfabriqués en béton, de participer au développement d’une filière et de trouver des marchés pour ces produits alternatifs.

Un test grandeur nature mené en Moselle

Le Cerema est l’un des dix partenaires et contribuera à plusieurs volets du projet SeRaMCo :

  • Améliorer la connaissance des granulats et du ciment recyclés (Analyse du cycle de vie des produits, évaluation de la durabilité du béton)
  • Démontrer la faisabilité de l’utilisation des granulats recyclés dans des processus industriels pour des produits structuraux.
  • Démontrer l’intérêt environnemental du processus de recyclage.
  • Permettre la mise à jour des textes réglementaires pour faciliter l’utilisation de matériaux recyclés.
  • Permettre aux industriels locaux d’augmenter l’utilisation de granulats recyclés
  • Poursuivre les travaux entrepris dans le cadre du projet national : Recybéton, destiné à assurer le recyclage complet des bétons, et dont le Cerema est également partenaire.
  • Valoriser les résultats obtenus au cour d’un projet national, PerfDuB, dont le but est de définir une approche performantielle pour la durabilité des ouvrages en béton, et dont le Cerema est également partenaire.

Le Cerema participe à plusieurs groupes de travail. Il pilotera notamment, dans le cadre d’un projet mené par le Conseil Départemental de Moselle, l’utilisation de produits préfabriqués structuraux : il s’agira de réaliser des murs de soutènement de type murs en L, pour lesquels les contraintes structurelles et de durabilité seront fortes.

Le projet SeRaMCo vise à encourager le développement d’une production de ciment de produits préfabriqués en béton avec si possible 100% de granulats et de ciments recyclés, comparables aux produits conventionnels en termes de coûts et de qualité, tout en ayant un impact environnemental nettement réduit, et en étant prêts à être commercialisés en Europe du Nord et de l’Ouest.

Flyer SeRaMCo (format pdf - 982.2 ko - 12/10/2017)
⇒ Le site web du projet SeRaMCo.

Durée du projet : mars 2017 - septembre 2020
Budget :
> Total : 7,28 M€
> Financement Européen : 4,37 M€.

[1Les dix partenaires regroupent des entreprises du domaine de la construction, des universités et le Cerema, établissement public.