10 février 2022
Ouvrier intervenant sur un échangeur d'air dans un batiment
Adobestock
La RE2020 met en place une obligation de vérification des systèmes de ventilation dans le résidentiel (maisons individuelles et logements collectifs) neuf. Une méthodologie, le protocole Ventilation RE2020 a été mise au point avec l'appui du Cerema pour accompagner les professionnels dans les vérifications et les mesures de la performance des installations.

Alors que l'isolation des bâtiments neufs a beaucoup progressé ces dernières années à l'aune de la réglementation et de la montée en compétence des professionnels, la ventilation apparaît aujourd'hui comme un élément-clé pour assurer le confort thermique été comme hiver ainsi qu'une bonne qualité de l'air intérieur.

 

Une méthodologie pour la vérification et les mesures des systèmes de ventilation

vue d'éléments de systèmes de ventilationCependant, le taux de non-conformité observé dans le cadre du contrôle du respect des règles de construction (CRC) est élevé: 70% des opérations de construction neuves en résidentiel présentent au moins un défaut sur le système de ventilation.

C'est pour cette raison que la réglementation environnementale 2020 (RE2020) rend obligatoire la vérification des systèmes de ventilation dans les bâtiments résidentiels neufs (maisons individuelles et logements collectifs) à l'achèvement des travaux.

Le "protocole Ventilation RE2020 - Vérification, mesures des performances et exigences pour les systèmes de ventilation mécanique dans le résidentiel neuf" détaille le déroulement de l'opération, qui consiste en une vérification visuelle de l’ensemble du système et des mesures de débit et/ou de pression aux bouches aérauliques. Ce protocole présente:

  • les objectifs à atteindre (liste des points à vérifier et pour lesquels la conformité est exigée),
  • les règles pour aboutir à une conformité ou non-conformité,
  • les règles d'échantillonnage,
  • les règles d'étalonnage,
  • la méthodologie de mesure,
  • la méthodologie de contrôle de chaque point.

Le Cerema a contribué à l'élaboration de la méthodologie de vérification des systèmes de ventilation à la demande de la DGALN, en organisant des groupes de travail et en participant à la rédaction du protocole. Ce protocole a ensuite été soumis au Club Ventilation. 

Des outils d'aide à l'application du protocole sont en cours de développement, notamment une liste détaillée des points obligatoires par typologie de bâtiment et par système de ventilation, une liste des points complémentaires non obligatoires, un outil d'aide à la décision pour les opérateurs de la vérification, un outil d’aide à l’identification des mesures à réaliser.

Un Observatoire National Ventilation où les résultats des vérifications faites réglementairement seront recensés sera aussi mis à disposition. Cet observatoire permettra également d'analyser les points forts et les points faibles des systèmes de ventilation et de suivre l'évolution dans le temps.

 

Le protocole Ventilation


 

Des vidéos pour comprendre les évolutions

Des webinaires consacrés à la Ventilation dans le RE2020 et à la rénovation dans les bâtiments résidentiel ont été organisés, les vidéos sont disponibles sur le site de l'APPA (Association pour la prévention des pollutions atmosphériques):

 

Les replays

Structurer la filière ventilation grâce à des formations et qualifications professionnelles reconnues

aérations sur des toits d'immeubleLe Cerema était déjà intervenu en 2010 lorsque la nécessité de prendre en compte l'étanchéité à l'air des bâtiments a émergé en France et que de premiers objectifs de performance d'étanchéité à l'air ont été fixés pour un label, puis dans la réglementation thermique (RT2012). Le Cerema avait contribué à élaborer la formation qualifiante des professionnels du bâtiment sur l'étanchéité à l'air des bâtiments et des réseaux de ventilation.

Durant tout ce dispositif et dès sa genèse, le Cerema, grâce à son expertise sur l'étanchéité à l'air des bâtiments a été aux côtés de la DGALN pour définir les exigences puis accompagner l'application des exigences: expertises (analyse des formations, analyse des compétences des opérateurs), pilotage des commissions d'experts.

Depuis 2016, le Cerema pilote auprès de la DGALN le Club Ventilation, réunissant l'ensemble des filières professionnelles en lien avec la ventilation (bureaux d'études, experts, industriels, mesureurs, concepteurs, maîtres d'ouvrages, installateurs, porteurs de labels, organismes de certification, de qualification, ...) afin de concerter les décisions et les évolutions nécessaires. En 2019, cette concertation a mené à la signature d'un Livre Blanc de la Ventilation, dans lequel figurait cette nécessité de rendre obligatoire une vérification des systèmes de ventilation.

Dans le cadre de l'élaboration de la méthodologie à la base du protocole Ventilation RE2020, l'intervention du Cerema a porté sur trois grands axes:

  • L'aide à la définition des exigences dans les textes réglementaires
  • Des propositions de structuration de la filière ventilation (une démarche similaire à ce qui avait été mis en place pour l'étanchéité à l'air de l'enveloppe des bâtiments). Le Cerema a piloté la structuration des formations et qualifications reconnues. Un cahier des charges sur les formations qualifiantes et un cahier des charges sur les qualifications reconnues pour les formateurs reconnus ont été proposés ainsi que des grilles d'analyse des formations et des qualifications. 
  • Le pilotage des groupes de travail pour l'élaboration du protocole réglementaire de vérification, en s'appuyant sur le projet Promevent, fruit d'un projet de recherche financé par l'ADEME 2013-2016 piloté par le Cerema. Certains éléments (évolutions réglementaires, évolutions des technologies et des pratiques) ont été retravaillés au cours d'une vingtaine de réunions avec un groupe d'une vingtaine d'experts nationaux. Ceci s'est traduit par une intense concertation (20 réunions en 6mois) des experts en 2021 (janvier-juillet). 

Dans le dossier Réglementation Environnementale 2020 : réduire l’impact carbone des bâtiments neufs (Dossier RE2020)