11 mars 2019
Logements individuels, friche PJ Tiberghien, place Mühlhausen et rue d’Alsace à Tourcoing. Architecte: Philippe DUBUS
© Bernard Suard - Terra
Les sols, ressource non renouvelable, sont soumis à de multiples pressions. Malgré la prise de conscience forte, ces dernières années, du rôle majeur joué par les sols, l’artificialisation est repartie à la hausse depuis 2015 et 50000 à 60000 hectares de sols, soit six fois la surface de Paris, sont urbanisés chaque année.
Cette série de fiche présente des pratiques et des outils visant à mieux intégrer les sols dans la ville durable.

Le réseau Vivapolis est un  réseau qui fédère les acteurs français, publics et privés, dans le domaine de la ville durable. Il a élaboré avec le soutien du Cerema et de FNE une série de fiches illustrant la prise en compte des sols dans la construction de la ville durable.

Malgré la prise de conscience forte, ces dernières années, du rôle majeur joué par le sol, l’artificialisation est repartie à la hausse depuis 2015 et 50 000 à 60 000 hectares de sols soit six fois la surface de Paris, sont urbanisés chaque année.

Cette série de fiche présente, à l'échelle de la ville durable, des pratiques et des outils visant à mieux  intégrer les sols dans l'aménagement.

 

Prise en compte des sols dans l'aménagement et la planification

Profil de sol

  • Le projet DESTISOL propose une méthodologie d'aide à la décision, à destination des aménageurs, dont l'objectif est de mettre en adéquation les caractéristiques et les services rendus par les sols avec l'usage qui peut en être fait. Ceci afin de mieux prendre en compte les sols en termes de contraintes ou d’opportunités dans les réflexions amont des projets d'aménagement (programmation, études pré-opérationnelles).
  • Le projet VIGISOL, porté par la SAFER de Normandie, propose une cartographie de la distribution spatiale des sols et de leurs propriété à l'échelle de la Normandie. Cette cartographie et les données associées s'accompagnent d'une série d'application permettant d'utiliser ces données pour caractériser le potentiels agronomique des sols, la vulnérabilité des aires d'alimentation en eau potable, le risque d'érosion hydrique, ou les conséquences de l'artificialisation sur l'infiltration des eaux pluviales ou le stockage du carbone. La cartographie à une échelle fine de la qualité agronomique des sols permet ainsi aux collectivités de cibler les secteurs à urbaniser sans empiéter sur les bonnes terres agricoles et de reclasser certaines zones à urbaniser en zones agricoles, limitant ainsi l’étalement urbain.
  • Le projet du  jardin argenté du quartier Joliot Curie intègre la nature des sols et la topographie pour optimiser la gestion des eaux pluviales et favoriser l'installation d'une végétation adaptée lors de  la conception d'une opération d'aménagement. Il représente un des maillons du système hydraulique à l’échelle de la ZAC du Moulon et s’inscrit dans une réflexion globale et échelonnée de la gestion des eaux pluviales, quotidiennes et exceptionnelles.

 

Reconversion des friches industrielles ou autres espaces délaissés

  • Reconversion de la friche industrielle Becker par des usages alternatifs ou transitoires à la construction

Faciliter la reconversion de friches industrielles à travers des usages alternatifs et transitoires des espaces, le temps de leur dépollution. Le projet Crisalid développé sur la friche industrielle Becker- site de 4,25 hectares, supportant de 14 000m2 de bâtiments et accueillant une activité classée - met en place un laboratoire pour accueillir un incubateur de start up dans le domaine de la dépollution. Cette installation temporaire pourra être déplacée sur un autre site.

  • Réhabilitation d'un ancien site de production d'engrais dans le cadre de la réalisation de l'écoquartier Flaubert à Rouen

Réhabilitation d'un site réunissant des problématiques multiples : radiologiques, chimiques, amiante, pyrotechniques. Pour cela, le site a fait l’objet d’une étude historique, d’un diagnostic de l’état des sols et sous-sols, et d’une analyse coût avantages des techniques de remédiation applicables au site. La bonne réussite de la réhabilitation du site est liée notamment à l’importante phase d’étude qui a intégré une tierce expertise complète du dossier et l'intervention de sociétés spécialisées en radiologie et pyrotechnie.

 

traitement des terres sur site
Traitement des terres sur site                               © Laurent Mignaux - Terra

Nocaciéries - un quartier qui se forge un nouvel avenir

Projet de construction d'un nouveau quartier "Novaciéries" sur un secteur industriel de 45 ha, « anciennes aciéries » où se sont développées des activités métallurgiques depuis le 19e siècle, avec la présence d’un crassier de plus de 1 600 000 m3 de remblais de cokes et sables de fonderies dont les concentrations en arsenic et plomb doivent faire l'objet d'une gestion environnementale et sanitaire. L’innovation a consisté à mettre en place une plateforme de gestion, de recyclage, de traitement et de contrôle des terres contaminées, au sein de la ZAC, selon un plan de gestion adapté. Ce qui a permis de fortement réduire les coûts de traitement par rapport à une gestion classique.

 

  • Recycler l'enrobé

Une méthode de revégétalisation d'un espace de parking inutilisé, à moindre coût, permettant l'amélioration du cadre de vie, la création d'un jardin unique et riche en biodiversité ainsi que l'infiltration des eaux pluviales.