2 février 2022
Store protection solaire
Laurent LALOGE
La hausse généralisée des températures provoquée par le changement climatique, en particulier l’été, impacte le confort des usagers des bâtiments. C’est pourquoi le Cerema s’est engagé en 2020 dans un projet d’évaluation du Risque d'Inconfort Thermique d’Été face au changement climatique "Projet RITE".
L’objectif: créer des outils d’évaluation et de prévision rapide du confort d’été à l’intérieur des logements neufs ou rénovés. L’outil se veut accessible par n’importe quel acteur du bâtiment (maître d’ouvrage, artisan, …)

Les enjeux sont forts sur un sujet encore trop peu abordé :

  • la maîtrise du risque d’inconfort d’été liés aux travaux de rénovation

  • les actions à mener pour l’amélioration du confort d’été sans climatisation

  • la résilience du bâti face au changement climatique

  • la production d’une expertise fiable et simple d’accès sur un sujet complexe

Les outils développés dans le projet  "RITE"permettent de se représenter le niveau de confort dans les logements rénovés ou neufs et de se situer face à une situation future d’étés plus chauds. Le processus d’évaluation se base sur deux notions croisées :

  • l’indice de charge thermique, représentatif de la captation de chaleur au sein des logements,

  • et l’aptitude au refroidissement, sans dispositif de climatisation, essentiellement par ouverture des baies.

Le Cerema a développé deux applications qui seront opérationnelles dès 2022 pour :

  • Les maîtres d’ouvrages du secteur social avec un produit qui a été livré à l’Union sociale pour l’Habitat. Cet outil permet d’évaluer le risque d’inconfort thermique d’été pour les logements dans le cadre de la rénovation ou la construction d’un bâtiment collectif, dans la situation climatique actuelle et avec une projection aux horizons 2050 et 2080.
  • Les artisans avec un projet pour l’Agence Qualité Construction développé dans le cadre du programme PROFEEL. Il s’agit là d’apporter, dans un outil permettant aux artisans de proposer aux particuliers une solution performante de rénovation de leur habitat individuel, un volet d’évaluation de l’incidence en confort d’été, en situation courante ou caniculaire. 

 

La méthode:

L'outil se base sur des centaines de simulations thermiques dynamiques (STD) qui constituent la référence. Le modèle de calcul RITE s’appuie sur des algorithmes de calcul de la thermique du bâtiment, RITE exprime ensuite le résultat du confort d’été en degrés.heures (DH).

Enfin, les résultats RITE sont comparés aux résultats de STD (références). Le modèle RITE est finalement caler/corriger avec divers ajustements de ses algorithmes pour se rapprocher au mieux des résultats de références des STD.

Le parti pris a été d’utiliser l’indicateur phare de la RE 2020 les "degrés.heures" (DH). La RE2020 définit un seuil de confort de 350 degrés.heures. Pour l’étude RITE, un jeu de couleur défini plusieurs seuils de confort de "grand confort" à "très inconfortable" avec le seuil de confort à 350°c.h comme valeur pivot.

 

Evaluation du confort d'été moyen du logement

 

Les données techniques à saisir pour l’évaluation RITE 

Il n’y a aucune données technique à saisir: RITE a besoin de données d’entrée descriptives du logement telles que le département pour identifier les données météorologiques, la SHAB, le type et le nombre de menuiseries, la présence de protections solaires, les caractéristiques des parois (illustrées par des schémas), …

Des menus déroulants facilitent la saisie dès qu’un aspect pourrait être technique.

 

Approche détaillée : état initial et projeté

 

RITE est pour l’instant développé que pour l’habitation. La méthodologie est reproductible sur d’autres usages mais elle reste entièrement à faire.

 

Contact Cerema

Dans le dossier Le Cerema mobilisé pour adapter le bâti au changement climatique

A lire aussi