Retour sur l'événement spécial "sécurité routière" organisé au Cerema

27 septembre 2019
Sécurité routière
Journée technique "sécurité routière" organisée au Cerema en présence d'Emmanuelle DUBEE, préfète déléguée pour la défense et la sécurité
Dans un contexte avec une actualité riche sur la thématique sécurité routière, un approfondissement et un partage de connaissance sur les moyens de lutter efficacement contre l’insécurité routière sont souhaités par l'ensemble des acteurs concernés.
Ainsi le 24 septembre 2019, le Cerema Centre-Est a organisé une conférence technique interdépartementale des transports et de l’aménagement (CoTITA) autour des leviers d’actions en sécurité routière pour les gestionnaires de voirie, en collaboration avec la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Cette journée a été suivie d’un club « sécurité routière et exploitation ».

Partager les outils et les ressources à disposition pour prévenir l'accidentalité routière

Monsieur Emmanuel BARBE, délégué interministériel à la sécurité routière a fait l’honneur d’ouvrir la journée du 24 septembre, accompagné de Madame Emmanuelle DUBEE, préfète déléguée pour la défense et la sécurité.

La secrétaire générale de l’Observatoire national interministériel à la sécurité routière (ONISR), madame Manuelle SALATHE, a également participé activement à cet événement, en présentant les données d’accidentalité mondiales puis françaises, ainsi que les évolutions dans ce domaine, notamment à propos de Traxy : le nouveau système d’information de l’ONISR. En avant première mondiale, les résultats du travail du Cerema sur le projet FLAME, concernant les accidents mortels de 2016 en France, ont été présentés. L’analyse de l’ensemble des accidents a permis de démontrer que le facteur humain est impliqué dans 92 % des cas, l’infrastructure dans 26 % des cas, le facteur véhicule dans 20 % des cas et les conditions de circulation dans 13 % des cas.

Le registre du Rhône a été présenté par Blandine GADEGBEKU, comparant les données d’accidents remplies par les forces de l’ordre, les BAAC, avec les données hospitalière, sur le département du Rhône. Il en ressort notamment un sous enregistrement des accidents, estimé avec un facteur 3. Les résultats révèlent un enjeu particulier sur les deux roues motorisés ou non.

Les bases de données des différents gestionnaires de voirie : autoroutiers, conseils départementaux, métropoles, ont également été présentées. Cela a permis de démontrer l’importance de varier les sources d’information : forces de l’ordre, Service départemental d'incendie et de secours, articles de presse…, pour mener une politique locale de sécurité routière la plus efficace possible. En parallèle, l’importance de la bonne géolocalisation des accidents a été rappelée.

Le projet S-Vrai visant à enrichir les données d’accidentalité par des données d’incidentalité, a été présenté par le Cerema. Ce projet consiste à effectuer un recueil d’incidents de la route (situations de conduite jugées dangereuses) à l’aide d’enregistreurs de données routières embarqués au sein d’une flotte de véhicules, permettant de réaliser des diagnostics des réseaux routiers .

Les exploitations concrètes de ces différentes bases ont été présentées, impliquant des réaménagements, des hiérarchisations d’actions, des campagnes de sensibilisation.

La préfecture du Rhône a évoqué la démarche partenariale qu’elle effectue avec les différents acteurs de la sécurité routière lors des accidents mortels. À la suite des rapports établis, des actions de prévention, de répression ou encore des aménagements de voirie, sont mis en place.

L’implantation des dispositifs de contrôle automatisé a également été présentée avec la présence de la délégation à la sécurité routière du Ministère de l’Intérieur. Cette journée a permis de rappeler la nécessité de travailler ensemble entre les différences forces de l’Etat : préfecture, direction départementale des territoires, Cerema, forces de l’ordre, et les collectivités territoriales.

Pour la première fois depuis la création des CoTITA, cette journée a inclus la visite du poste de coordination Coraly et a été suivie d’un club « sécurité routière et exploitation », le 25 septembre.

 

Zoom sur le club « sécurité routière et exploitation » du 25 septembre 2019

Ce club a reçu la visite exceptionnelle de monsieur Aly ADHAM, président du Syndicat des équipements de la route. Cela a permis de rappeler l’importance de travailler collégialement.

Le Cerema a présenté l’évaluation d’un capteur du nombre d’occupants d’un véhicule, mettant en lumière l’importance de ne pas négliger les faux positifs, c’est-à-dire les conducteurs verbalisés alors qu’ils sont en règle.

Les sociétés Logiroad et Coros ont respectivement présenté un logiciel d’analyse de vidéo et un outil de gestion de patrimoine routier.

Evénement spécial "sécurité routière" organisé au Cerema avec la présence deMadame Emmanuelle DUBEE, préfète déléguée pour la défense et la sécurité
Journée "sécurité routière" organisée au Cerema avec la présence d'Emmanuelle DUBEE, préfète déléguée pour la défense et la sécurité

Pour en savoir plus

L’ensemble des présentations effectuées sur ces deux journées ont été mises en ligne sur le site www.cotita.fr.

Plus d’informations :

  • sur la journée technique, vous pouvez cliquer sur le lien suivant.
  • sur le club sécurité routière et exploitation, vous pouvez consulter cette page Internet.
  • vous pouvez contacter Mathis Beltrami – 04-72-14-31-23 – mathis.beltrami@cerema.fr.