21 décembre 2020
Rue bordée de fleurs avec une petite terrasse et un mode de déplacement doux
CR - Cerema
Le climat change : quels en sont les effets concrets ? Est-il possible d’anticiper, et comment s’adapter au changement climatique ? Quelles sont les bonnes expériences à connaître, et les acteurs de l’adaptation au changement climatique ?
Retour sur les interventions du Cerema lors des webinaires "Le défi des sols pour la ville durable" les 9 et 10 décembre.

Les 9 et 10 décembre, deux webinaires organisés par l’union des consultants et ingénieurs en environnement étaient consacrés à la question de la gestion des sols dans une ville durable avec deux grands thèmes : le renouvellement urbain et les sols. Quatre spécialistes du Cerema sont intervenus.

 

Le CRACC, centre de ressource sur l’adaptation au changement climatique

page d'accueil siteLe Cerema, dans le cadre du deuxième Plan national d’Adaptation au Changement Climatique 2018-2022 met à disposition des collectivités un Centre de ressource sur l’adaptation au changement climatique (CRACC) pour répondre à leurs interrogations et les accompagner dans l’adaptation de leurs territoires à ces nouveaux enjeux.

Cette plateforme portée par le Cerema en partenariat avec l’ONERC, l’ADEME et Météo-France propose les ressources essentielles sélectionnées pour s'engager dans l'adaptation au changement climatique.

Différentes approches sont ainsi développées par thématique, par milieu, par secteur ou de manière transversale. Une entrée par acteur du territoire est également possible afin de favoriser l’appropriation par chacun des contenus proposés.

Une rubrique sur les sols, ressource essentielle non renouvelable, est intégrée au CRACC.

Les sols essentiels par les services qu’ils rendent à l’humanité ne sont en effet ni renouvelables à échelle de temps humaine ni interchangeables du fait de leurs différentes caractéristiques et propriétés. La préservation et la bonne gestion des sols est un enjeu majeur pour favoriser l’adaptation des sociétés humaines aux effets du changement climatique.

Les sols sont le support de notre sécurité alimentaire. Ils constituent un réservoir de biodiversité. Ils jouent un rôle majeur dans le cycle du carbone : c’est le deuxième stock de carbone après les océans. Réserve d’eau, disponible pour la végétation, ils régulent les îlots de chaleur urbains. D’eux dépend le cycle de l’eau à travers l’équilibre infiltration/stockage/ruissellement ainsi que sa qualité.

 

Le climat les activités humaines mettent le sol sous pression

Les sols sont soumis à de nombreuses pressions : urbanisation, imperméabilisation, dégradations, tassements, érosion, pollutions, etc. Et le changement climatique accentue les effets de ces pressions. Les impacts combinés du changement climatique et de l’usage des sols leur font subir des dégradations innombrables par suite de conséquences en cascade produisant des effets irréversibles (exemple en illustration ci-après).

La rubrique sur les sols du CRACC analyse l’impact du changement climatique sur les différents compartiments du sol ; les mécanismes impliqués et l’imbrication des effets sont ainsi décrits.

Schéma des impacts en chaine de la dégradation des sols en forme d'ellipse
Crédit : C. Franck Neel, adapté de Lal, 2012, Climate Change and Soil Degradation Mitigation by Sustainable Management
of Soils and Other Natural Ressources, Agric Res, july-september 2012, 1(3) : 199-212

 

Des pistes de solutions et des exemples d’actions opérationnelles

Face à ces situations, pour apporter des réponses concrètes, différentes pistes de solutions sont proposées : urbanisme, aménagement du territoire, assainissement, risques, gestion des eaux pluviales, construction ou rénovation de bâtiments publics, transports, économie circulaire… Il existe peu de domaines où les collectivités n’auront pas une influence sur la préservation de sols en bon état de fonctionnement.

Le CRACC met à disposition différents exemples de solutions, des retours d’expérience ; des projets de recherche ou des projets plus opérationnels y sont présentés.

La fiche "Sol" produite par le groupe de travail "Adaptation et préservation des milieux" mis en place par l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc), préconise en particulier des actions de préservation pour augmenter la résilience des sols face au changement climatique, en lien avec les milieux agricoles, sylvicoles, mais également urbains. Il s’agit d’adapter les usages et les activités humaines aux caractéristiques et propriétés des sols, et non plus le contraire, en prévenant en particulier l’érosion et l’artificialisation.

Le CRACC donne accès à des retours d'expériences concrets de collectivités sur la désimperméabilisation - renaturation des sols ; le Cerema travaille par ailleurs en synergie avec l’IGN et l’IRSTEA pour la mise en œuvre de l’Observatoire national de l’artificialisation des sols, pour établir des orientations opérationnelles efficaces en vue de contraindre l’artificialisation des sols.

 

Le Cerema acteur majeur du changement climatique

Le Cerema se positionne ainsi comme un acteur majeur sur le champ du changement climatique. Il gère et contribue à alimenter un centre de ressources proposant une offre d’information intégrée aux acteurs des territoires concernés par l’impact du changement climatique sur les sols et son adaptation : très directement, les personnes intervenant dans l’aménagement du territoire (urbanisme et aménagement opérationnel), le domaine agricole, la sylviculture, les services espaces verts, mais également dans le domaine du risque.

Le CRACC permettra de faire connaître le rôle de l’établissement dans le champ de l’adaptation au changement climatique et les modes d’actions du Cerema auprès des collectivités.

Outre son positionnement en tant que centre de ressources sur le changement climatique, le Cerema a par ailleurs obtenu le label Institut Carnot pour quatre ans. Cerema Effi-sciences devient Clim'adapt et franchit un cap, avec l'ambition de fédérer des établissements publics pour mener des travaux interdisciplinaires dans le domaine des infrastructures, un enjeu essentiel pour les territoires et au cœur des métiers du Cerema.

La démarche du projet Clim'adapt vise à créer une interface entre les entreprises et les collectivités territoriales afin de co-développer et déployer des solutions innovantes pour permettre aux territoires de réussir les défis des transitions écologique et numérique incontournables aujourd'hui dans le domaine des infrastructures, de l'aménagement urbain, des mobilités et des risques naturels.