1 mars 2021
Projet étudiant à Merdrignac
@ValentinJan
Un webinaire sur la nature en ville pour évoquer des projets inspirants et faire germer de nouvelles envies !
Mercredi 10 février 2021 près de 200 participants ont rejoint cette nouvelle rencontre des territoires innovants pour des centres-vivants, organisée par L'Etat en région, la Région Bretagne, l'EPF Bretagne et la Banque des Territoires et animée par le Cerema Ouest.

Les différentes problématiques abordées pendant l’après-midi portaient sur :

  • Comment faire entrer la nature dans nos centres ? et quel type de nature ?
  • Quel impact de la nature en centre-ville sur la santé, le lien social, l’attractivité ?
  • Quelle place des citoyens, comment gérer cette nature dans les centres, avec qui et à quel coût ?

La séquence a été ouverte par la présentation des étudiants du CFA Le Mené et Mme Gore-Chapel, adjointe à Merdrignac et vice-présidente du Conseil Départemental 22. Il était en effet initialement prévue que la rencontre se déroule dans ce centre de formation.

Les étudiants ont partagé avec l’ensemble des acteurs un des projets proposés pour la commune de Merdrignac sur un terrain situé au cœur de la commune, derrière la crèche nouvellement construite. Palette végétale, matériaux, gestion des espaces, budgétisation du projet et schéma d’intention ont pu plonger les participants au cœur du projet des étudiants. Cette présentation a suscité de nombreux questionnements des auditeurs et notamment sur le choix des essences utilisées et leur entretien, sur la gestion des eaux pluviales ou encore sur l’implication des citoyens sur ces potentiels 29 projets esquissés par les étudiants.

A ensuite été présenté par Mme Videlo-Ruffaut, 1ere adjointe rattachée à l’urbanisme de la ville de Loudéac, un projet d’accompagnement de la nature pour la reconquête d’une ancienne voie ferrée qui connecte le centre-ville à la gare. L’idée principale est de recréer un cadre paysager, de pré-verdir la zone puis de laisser la nature reprendre ses droits. Ce projet découle d’une étude urbaine ouvrant une réflexion multi-thématique à l’échelle de la commune. En parallèle, un projet de création d’une forêt urbaine permettra par la coupe d’alimenter une chaufferie bois.

En complément aux premières interventions et à celles à suivre, la région Bretagne a présenté la mise en place d’un fonds "Breizh Biodiv" dédié à la préservation de l’environnement lancé en partenariat avec la fondation pour la Nature et l’Homme de Nicolas Hulot.

L’idée première de ce nouveau fonds est bien d’accompagner des initiatives locales en faveur d’une transition écologique. Le premier appel à projet et à expérimentations sera tourné vers la forêt et la biodiversité notamment en promouvant les projets en faveur de l’arbre en ville pour une adaptation au changement climatique.

 

Les mille ruisseaux

Le témoignage à double voix d'Adélaide Fiche (Folk Paysage), paysagiste conceptrice et Hervé Brindjoinc des services techniques de Breteil (35) sur le projet poétique "les mille ruisseauxa suscité un grand intérêt des participants.

La commande initiale de la ville portait sur la réalisation d’une espace de jeux naturels pour les enfants. C’est donc sur un espace tampon de près de 5000 m² qu’une histoire a été contée pour fabriquer et imaginer ce nouvel espace. Le fil conducteur du projet réside dans l’implication citoyenne forte de tous : ateliers avec les enfants, les associations, les habitants et une association des services techniques de la ville dans la réalisation.

De multiples partenariats sont nés pendant l’année de réalisation du chantier : avec l’école chantier MFR de Saint-Grégoire, avec François Beau pour la sensibilisation au bois d’œuvre pour la conception des aménagements et un partenariat avec la maison du patrimoine de Brocéliande. Un projet participatif, frugale et promouvant la biodiversité et la réutilisation de matériaux !

Enfin, l’intervention de Christophe Pineau du Cerema a permis d’ouvrir le débat du jardin à la biodiversité en présentant les nombreux services écosystémiques rendus par la présence d’une nature en ville (approvisionnement, régulation, socio-culturels, de soutien et de support) créant ainsi de nombreux projets, labels, outils et concepts. Deux sujets ont été particulièrement développés : le projet Sésame portant sur les arbres en ville et l’importance de la trame noire définie par l’arrêté du 27 décembre 2018 qui prescrit un éclairage utile, maîtrisé et responsable.

La séquence, comme l’ensemble du cycle de la Région "Les territoires innovent pour des centres vivants", est disponible en replay sur la chaine Youtube de la Région.

La prochaine rencontre qui aura lieu le jeudi 11 mars 2021 matin portera sur : l’ORT, opération de revitalisation territoriale, premiers retours d'expériences et articulation des différents dispositifs et outils. Elle sera également animée par le Cerema.