Logicout , les dessous de l'application qui évalue le coût des livraisons en circuits courts.

Logo de l'application Logicout
Logo de l'application Logicout
S’appuyant sur diverses sources de données et plusieurs outils de développement informatique, cette application web permet aux producteurs de calculer les coûts économiques et environnementaux des livraisons à leurs clients.

Connaître le vrai coût des livraisons en circuit-court

Logicout est né du projet de recherche OLICO-Seine (acronyme pour Organisations Logistiques Intelligentes des Circuits cOurts en vallée de Seine) pour lequel le Cerema et l’IFSTTAR ont travaillé étroitement avec la Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie, l’association BIO Normandie, La Ruche Qui Dit Oui, et l’Agence d’Écologie Urbaine de la commune de Paris. Financé par l’ADEME dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt 2015-2020 « Transition écologique et valorisation économique » du Contrat de Plan Interrégional État-Régions de la vallée de la Seine, le projet de recherche OLICO-Seine a par ailleurs été labellisé par le pôle de compétitivité Nov@log.Logo de l'application Logicout

Il a également bénéficié des apports de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais dans le cadre du projet ALLOCIRCO financé antérieurement par la Région Nord-Pas-de-Calais entre 2012 et 2015.

OLICO-Seine comme ALLOCIRCO ont révélé que l’ampleur des tâches logistiques est souvent un frein au développement des ventes en circuits-courts et que leurs coûts sont le plus souvent ignorés des producteurs. Logicout comble cette lacune. Il calcule les coûts d’utilisation d’un véhicule utilitaire, selon les itinéraires de livraison, les fréquences de livraison, et le temps passé aux multiples tâches logistiques  : prise de commande, préparation de commande, conditionnement, gestion de stocks, facturation, etc.

Logicout permet de calculer, en plus des coûts relatifs à l'utilisation du véhicule de livraison et au temps consacré aux tâches logistiques, les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Le logiciel permet ainsi d’évaluer différents scénarios de livraison, avec plus ou moins de relais et d’intermédiaires, et d’en connaître le coût précis.

Bien plus qu’une calculette, Logicout est aussi un outil d’aide à la décision.

Connaître ses coûts logistiques n’est pas une fin en soi. Mais cela peut aider à mieux établir des prix de vente, à optimiser des déplacements, à savoir s’il est rentable de livrer tel ou tel débouché. En outre, Logicout permet de choisir la bonne heure de départ pour éviter les problèmes de circulation.

Calcul du coût collectif (Logicout)
Méthode de calcul du coût collectif - source : Cerema Nord Picardie
Calcul du coût pour le producteur (Logicout)
Méthode de calcul du coût pour le producteur - source : Cerema Nord Picardie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logicout dresse un diagnostic précis des pratiques de livraison d’un producteur ou d’un groupe de producteurs et évalue tout aussi précisément différents scénarios alternatifs, avec plus ou moins de relais et d’intermédiaires. Il aide alors à trouver des solutions de livraison qui prennent moins de temps, sont moins stressantes, voire étudie la façon de livrer de nouveaux débouchés, seul ou en partenariat avec d’autres producteurs.

Ainsi, Logicout s’adresse non seulement aux producteurs agricoles, éleveurs, artisans qui souhaiteraient mieux connaître le coût de leurs livraisons en circuits courts, mais à tout organisme (Chambre d’agriculture, CIVAM, association de producteurs, coopérative, plate-forme web, etc.) qui les accompagnent dans la recherche de solutions plus économiques, plus optimisées, ou encore qui étudient la perspective de nouveaux débouchés.

 

Une application en accès libre sur le web

Développée par le Cerema, en collaboration avec Softosapiens, un prestataire informatique, l’application est accessible librement en ligne sur www.Logicout.fr depuis septembre 2018.

L’utilisation est simple : pour connaître ses coûts, l’agriculteur décrit le type de véhicule qu’il utilise (motorisation, taille et année de mise en service), son parcours de livraison (kilométrage et durée du trajet, temps passé dans les points de livraison), le temps passé aux activités logistiques, le coût qu’il souhaite retenir pour l’heure de travail et les autres coûts (comme les péages ou le stationnement).

Page de calcul (Logicout)
Première page de calcul - application Logicout

Si ces quelques informations permettent d’obtenir un résultat rapidement, l’utilisateur peut également être plus précis, en modifiant les valeurs proposées par défaut (par exemple s’il connaît le coût de son véhicule), en indiquant les adresses des points de livraison sur une carte ou en précisant l’heure de départ de son parcours pour tenir compte des conditions de circulation.

À partir de ces données, il obtient le coût de son parcours, détaillé selon plusieurs postes (utilisation du véhicule, temps de conduite et de livraison, temps passé aux activités logistiques, autres coûts) et le coût collectif correspondant aux émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

Parcours (logicout)
Exemple de page de résultats de Logicout

Avec quels outils informatiques ?

Logicout a été conçu dès le départ comme une application web, disponible sur tout appareil doté d’un navigateur internet. Le code est écrit en langage Python et s’appuie sur deux outils complémentaires open soOutils OpenSource (Logicout)urce :

  • le framework web Django, un cadre de développement qui facilite la conception de sites web. Il permet de créer et d’administrer la base de donnée de l’application (utilisateurs, calculs, …) et de gérer les interactions entre l’utilisateur et le service.

  • le front-end framework Bootstrap, qui est utilisé pour concevoir l’apparence des différentes pages de l’application (graphismes, formulaires, boutons, ...). Cet outil permet également d’adapter l’application au format de l’appareil utilisé, qui peut être un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Une des fonctionnalités importantes de l’application est la possibilité de décrire son parcours de livraison sur une carte. Le développement de cette fonctionnalité s’appuie sur plusieurs outils. Les cartes interactives sont produites à l’aide de Leaflet, une librairie Java Script open source. Pour géocoder les adresses indiquées par l’utilisateur et calculer l’itinéraire du parcours de livraison, on utilise l’API (application programming interface) de Mapbox, plus précisément les services Geocoding et Directions, qui s’appuient sur les données de Open Street Map. L’API de Google Maps est également exploitée en complément pour prendre en compte les conditions de circulation prévisibles (et non celles du moment).

Et quelles sources de données ?

Le calcul des coûts économiques et environnementaux des livraisons nécessitent des données sur les véhicules. Pour Logicout, plusieurs sources ont été utilisées.

En ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre et de polluants, la référence principale est un guide de l’Agence européenne de l’environnement, le « EMEP-EEA air pollutant emission inventory guidebook » (2013). Cet ouvrage permet, une fois ses informations « traduites » dans une base de données, d’associer les facteurs d’émissions de plusieurs substances à chaque type de véhicule (véhicule particulier, véhicule utilitaire ou poids lourds) selon ses caractéristiques : motorisation, tonnage ou cylindrée, norme euro.

Les coûts d’utilisation des véhicules sont issus de plusieurs sources. Pour les poids lourds, les coûts d’exploitation sont ceux publiés par le CNR (www.cnr.fr) ; pour ceux des véhicules utilitaires, la base de données a été constituée à partir de plusieurs sites web tels que entretien-auto.com et latribuneauto.com) et en estimant certaines données (par exemple le surcoût engendré par l’utilisation d’un véhicule frigorifique). Du reste, l’utilisateur a toujours la possibilité de modifier le coût qui lui est proposé en fonction de son véhicule.

Le coût environnemental dépend également de la densité des territoires traversés lors du parcours de livraison. En effet, les polluants atmosphériques ont un impact sur la santé des habitants proches du parcours du véhicule. Pour prendre en compte ce paramètre, on utilise les données de population carroyées à 1km de l’INSEE. En combinant les informations de cette base avec la polyligne du parcours fournie par le service de calcul d’itinéraire, on dispose des données nécessaires.

Des évolutions à prévoir

L’application sera enrichie et améliorée dans ses prochaines versions. Sont notamment prévues, la possibilité de répondre en ligne à un questionnaire d’évaluation, la mise à jour des données sur les émissions des véhicules et la mise à disposition d’une API pour obtenir les coûts et les émissions de substances d’un parcours de livraison à partir d’une requête contenant les paramètres nécessaires au calcul.

La prochaine version prendra également mieux en compte le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) car l’application collecte quelques données personnelles : adresse de courriel de l’utilisateur enregistré et, éventuellement, adresses des points de livraison.

Enfin, développée sous licence CeCILL, Logicout pourra faire l’objet d’évolutions issues de la communauté des développeurs.

 

Auteurs : Bertrand ZOGALL et Ludovic VAILLANT (Cerema Nord-Picardie)