Le FD E51-767 a été révisé et a été publié fin juillet 2017 par l’AFNOR.

Dans ce contexte, à partir du 1er septembre 2017, toutes les mesures de perméabilité à l’air des réseaux de ventilation permettant de justifier la classe d’étanchéité des réseaux dans un calcul thermique réglementaire devront être réalisées conformément au FD E51-767 (2017) révisé. Les modalités d'échantillonnage et le contenu du rapport permettant de justifier de la mesure devront se faire selon les annexes du FD E51-767.

Veiller à être en possession de la version la plus récente du FD E51-767.

FD E51-767

05/05/2015 - Quelle mesure permet d’attribuer la classe d’étanchéité à l’air du réseau mesuré ?

Description : Question N° 2015-05 | Date de publication : 05/05/2015 | Dernière mise à jour : 05/05/2015

Réponse : La mesure d’étanchéité permettant de déterminer la classe d’un réseau doit être faite soit :

  • Sur la totalité du réseau ;
  • Sur un échantillon qui respecte les exigences du FD E51-767 et dont la représentativité est justifiée.

Dans les deux cas, une unique classe d’étanchéité est déterminée et caractérise le réseau entier.

05/05/2015 - Peut-on attribuer la classe d’étanchéité à l’air si la pression d’essai ne peut pas être atteinte dans le réseau ?

Description : Question N° 2015-04 | Date de publication : 05/05/2015 | Dernière mise à jour : 05/05/2015

Réponse : D’après le Fascicule Documentaire FD E51-767, la mesure doit être réalisée à la pression de référence. Si la pression de référence ne peut pas être obtenue, on ne peut pas attribuer de classe au réseau.

05/05/2015 - Dans le cadre de l’échantillonnage d’un réseau de ventilation, doit-on réaliser un rapport de mesure par test effectué sur chaque tronçon de ce réseau, ou un seul rapport pour l’ensemble des tests portant sur ce réseau de ventilation ?

Description : Question N° 2015-03 | Date de publication : 05/05/2015 | Dernière mise à jour : 05/05/2015

Réponse : Si un réseau a fait l’objet de plusieurs tests sur plusieurs portions permettant de constituer un échantillon représentatif, ce réseau doit faire l’objet d’un seul rapport.

20/06/2017 - Dans le calcul de la valeur forfaitaire d’Aj (180 * débit maximum), quelle valeur de débit doit être utilisée ?

Description : Question N° 2017-04 | Première publication le : 20/06/2017 |Dernière mise à jour le : 20/06/2017

Réponse : Il faut prendre en compte le débit maximum de ventilation (débit soufflé ou débit extrait suivant l’installation) en m3/s. Il est entendu par débit maximum de ventilation, le débit de dimensionnement de l’installation à savoir la ∑ Qdf au sens de la NF DTU 68.3 P1-1-1 / paragraphe 5.1.8.

Mesure

04/02/2016 - Comment réaliser la mesure si l’on ne peut pas séparer le caisson sans abimer les éléments constitutifs du réseau de ventilation?

Description : Question N° 2013-01 | Date de publication : 21/06/2013 | Dernière mise à jour : 04/02/2016

Réponse :

Mesure

12/12/2014 - Dans quels cas doit-on corriger le débit en fonction des températures et pression atmosphérique pendant l’essai ?

Description : Question N° 2014-01 | Date de publication : 12/12/2014 | Dernière mise à jour : 12/12/2014

Réponse : La correction doit être effectuée dès lors que la mesure de débit d’air de l’appareil est une mesure de débit volumique. En revanche, pour un appareil mesurant un débit d’air massique, les débits mesurés ne doivent pas être corrigés.

20/07/2015 - Dans quel cas doit-on faire la mesure de l’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques?

Description : Question 2015-06 | Date de publication : 20/07/2015 | Dernière mise à jour le 20/07/2015

Réponse : Dans le cadre de la RT2012, un avis technique ne permet pas de justifier une classe d’étanchéité des réseaux.
Il existe deux moyens de justifier une classe d’étanchéité des réseaux :

  • soit par une mesure, réalisée par un opérateur autorisé par le ministère en charge de la construction pour tous les bâtiments dont le PC a été déposé après le 1er janvier 2015 ;
  • soit par l’application d’une démarche qualité sur l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation, agréée par le ministère en charge de la construction, ou à partir du 1er juillet 2015 certifiée par un organisme certificateur conventionné avec le ministère en charge de la construction.

04/02/2016 - A quel moment doit-on réaliser la mesure de perméabilité à l’air d’un réseau de ventilation ?

Description : Question N° 2016-05 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 04/02/2016

Réponse : Pour la détermination de la classe d’étanchéité à l’air du réseau, le mesurage de l’étanchéité à l’air est effectué à la réception du bâtiment lorsque tous les éléments d’étanchéité sont intégrés et que tous les travaux pouvant affecter l’étanchéité du réseau sont achevés.
Lorsque ces conditions ne sont pas respectées (par exemple, en cas de mesures intermédiaires en phase chantier), la section continue soumise à essai peut être classée, cependant la classe calculée ne peut pas être attribuée au réseau complet, et il convient de le spécifier dans le rapport d’essai.

20/06/2017 - En présence de gaines acoustiques micro-perforées sur la section continue de réseau soumise à essai, doit-on les inclure dans la mesure ?

Description : Question N° 2017-02 | Première publication le : 08/03/2017 | Dernière mise à jour le : 20/06/2017

Réponse : Les gaines acoustiques font partie du réseau, elles doivent donc être mesurées. Il est cependant rappelé que l’étanchéité à l’air n’est pas assurée par la membrane micro-perforée mais par la membrane extérieure qui doit donc être mise en œuvre avec soin.

20/06/2017 - Faut-il mesurer la perméabilité à l’air des réseaux de recyclage d’air ?

Description : Question N° 2017-03 | Date de publication : 20/06/2017 | Dernière mise à jour : 20/06/2017

Réponse : Le réseau de recyclage ne doit pas être pris en compte. En présence d’un caisson de mélange, la connexion air recyclé du caisson de mélange doit être obturée lors de la mesure du réseau de ventilation.

26/06/2017 - Comment faire la mesure de perméabilité à l’air d’un réseau de type pieuvre ?

Description : Question N° 2017-01 | Première publication le : 08/03/2017 | Dernière mise à jour le : 26/06/2017

Réponse : La mesure est réalisée sur le réseau complet (100 % de la surface développée totale).
La mesure peut inclure le caisson de ventilation. Dans ce cas, le rapport de mesure précise que le caisson est inclus dans la mesure. Une valeur forfaitaire de débit de fuite du caisson est déduite du débit de fuite mesuré (voir question n°2013-01, rubrique MESURE).

26/06/2017 - Faut-il inclure dans la mesure un chauffe-eau thermodynamique fonctionnant à l’aide d’une pompe à chaleur sur air extrait ?

Description : Question N° 2017-05 | Première publication le : 26/06/2017 | Dernière mise à jour le : 26/06/2017

Réponse : Oui, la section de réseau et l’échangeur de chaleur associés à la PAC sont inclus dans la mesure de perméabilité à l’air du réseau de ventilation.

26/06/2017 - Dans le cas d’un réseau double flux desservant plusieurs appartements, mais avec des échangeurs de chaleur individuels pour chaque logement, la mesure doit-elle inclure les échangeurs de chaleur ?

Description : Question N° 2017-07 | Date de publication : 26/06/2017 | Dernière mise à jour : 26/06/2017

Réponse : De tels échangeurs de chaleur entrent dans la définition des UTA. Le paragraphe 6.2.1.2.2 du FD E51-767 indique que la mesure doit inclure les UTA. L’obturation du réseau se fait au niveau des terminaux, en lieu et place des terminaux.
Si au moins une UTA de la section de réseau soumise à essai n’a pas pu être obturée au niveau du terminal, la section est obturée au niveau du raccordement entre l’UTA et le réseau. Le débit de fuite est alors pénalisé pour l’ensemble de la section de réseau soumise à essai, conformément au tableau 2 du FD E51-767 (2017).

30/10/2017 - Comment calculer l’aire de la surface de réseau soumise à essai pour un système de ventilation desservant un seul logement ?

Description : Question n° 2016-04 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 30/10/2017

Réponse : L’aire de la surface du réseau ou de la section continue de réseau soumise à essai est calculée en fonction des dimensions réelles des éléments ou de manière simplifiée conformément à la NF EN 14 239.

Toutefois, pour les réseaux desservant un seul logement (maison individuelle ou appartement), il est aussi possible d’utiliser une surface de réseau forfaitaire, équivalente à 0,1 fois la surface habitable pour chaque réseau.

08/12/2017 - Lorsque l’essai est réalisé à deux pressions différentes (Pref et Pdesign), et que le résultat est différent pour ces deux pressions, quelle classe d’étanchéité faut-il retenir ?

Description : Question N° 2017-08 | Publiée le : 08/12/2017 | Dernière mise à jour le : 08/12/2017

Réponse : Il faut retenir le résultat le plus défavorable.

07/03/2018 - Existe-t-il une classification des fuites observées sur les réseaux de ventilation ?

Description : Question N° 2018-01 | Publiée le : 07/03/2018 | Dernière mise à jour le : 07/03/2018

Réponse : Lors d’un essai de perméabilité à l’air d’un réseau de ventilation, si le mesureur observe une fuite sur le réseau, il doit la mentionner dans son rapport de mesure. Pour faciliter le recensement de ces fuites, une classification est proposée par le Club Perméa. L’utilisation de cette classification n’a pas de caractère obligatoire, et ne saurait engager la responsabilité des auteurs du document.

04/06/2018 - Si une procédure d’entretien de réseau prévoit que les trappes de visite soient scotchées par le maître d’ouvrage après chaque entretien, faut-il conserver ces adhésifs pendant le test de perméabilité à l’air du réseau ?

Description : Question N° 2018-03 | Date de publication : 04/06/2018 | Dernière mise à jour : 04/06/2018

Réponse : Une telle procédure n’est pas acceptable sachant que des produits existent pour faire l’entretien dans de meilleures conditions. Les trappes scotchées ne font d’ailleurs pas partie des bonnes pratiques (cf NF EN 12097). Par conséquent, dans une telle situation, il faut retirer les adhésifs avant de faire le test de perméabilité à l’air du réseau.

Echantillonnage

04/02/2016 - Lorsque la mesure est réalisée sur un échantillon du réseau et non sur le réseau en entier, pour vérifier la représentativité de l’échantillon testé, doit-on réaliser le calcul de la surface développée totale du réseau ?

Description : Question N° 2015-02 | Date de publication : 05/05/2015 | Dernière mise à jour : 04/02/2016

Réponse : Afin de vérifier que la surface d’un échantillon de réseau représente bien 10% de la surface développée totale du réseau, il est nécessaire d’une part de calculer la surface développée de l’échantillon, et d’autre part d’évaluer la surface développée totale du réseau.
Le calcul de la surface de l’échantillon doit être réalisé conformément à la norme NF EN 14 239.

La surface développée totale d’un réseau, quant à elle, peut être évaluée :

  • de manière réelle : valeur calculée sur plans de recollement,
  • de façon simplifiée conformément à la norme NF EN 14 239,
  • de manière forfaitaire : la valeur est alors prise égale à 180*débit de reprise maximum (réseau d’extraction) ou 180 * débit de soufflage maximum (réseau de soufflage), où le débit est donné en m3/s.

26/06/2017 - Lorsqu’un même réseau dessert plusieurs maisons individuelles accolées, quelle portion du réseau doit être mesurée à minima ?

Description : Question N° 2017-06 | Date de publication : 26/06/2017 | Dernière mise à jour : 26/06/2017

Réponse : Il faut utiliser les règles d’échantillonnage des systèmes de ventilation desservant plusieurs logements (§6.2.1.2 du FD E51-767 de 2017). Ces règles concernent les logements collectifs, ainsi que les maisons individuelles accolées, desservis par un même système de ventilation.

30/10/2017 - Quelle portion du réseau de ventilation doit être testée dans le cas d’une maison individuelle ou d’un logement collectif traité individuellement ?

Description : Question N° 2016-01 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 30/10/2017

Réponse : Pour les maisons individuelles et les logements collectifs disposant de réseaux individuels, l’étanchéité à l’air des réseaux est mesurée sur 100 % de la surface développée totale des réseaux considérés.

08/12/2017 - Pour une mesure dans le cadre réglementaire, quels réseaux doivent être mesurés dans le cas d’une opération de maisons individuelles groupées ?

Description : Question N° 2015-07 | Date de publication : 27/11/2015 | Dernière mise à jour : 08/12/2017

Réponse : Pour les projets de maisons individuelles groupées, il est possible de mesurer les réseaux d’un échantillon de maisons. L’échantillonnage doit être appliqué sur un groupe de maisons ayant le même permis de construire, le même objectif de classe d’étanchéité du réseau de ventilation, et le même type de système de ventilation. On entend par type de système de ventilation, les systèmes listés dans le registre des opérations de mesures de perméabilité des réseaux (simple flux hygro A, simple flux hygro B, simple flux auto-réglable, double flux, etc.).

Pour chaque groupe de maisons individuelles, les logements dont les réseaux doivent être mesurés sont sélectionnés de la manière suivante :

  • pour les ensembles comportant moins de 3 logements, les réseaux de tous les logements sont mesurés ;
  • pour les ensembles comportant moins de 30 logements, 3 logements sont sélectionnés : les deux logements de plus petite Shl, ainsi que le logement de plus grande Shl ;
  • pour les ensembles comportant plus de 30 logements strictement, 10 % des logements sont sélectionnés (en arrondissant à l’entier supérieur). Les deux logements de plus petite Shl, et le logement de plus grande Shl sont sélectionnés, puis alternativement le logement de plus grande Shl et le logement de plus petite Shl de l’ensemble de logements n’ayant pas été déjà sélectionnés, en commençant par le logement de plus grande Shl.

En cas d’égalité de surface habitable entre plusieurs logements, l’opérateur décide du choix des logements dont les réseaux seront mesurés.

04/06/2018 - Lorsque la mesure est réalisée sur une section de réseau, que faire si le résultat n'est pas conforme ?

Description : Question N° 2018-02 | Date de publication : 04/06/2018 | Dernière mise à jour : 04/06/2018

Réponse : Pour les systèmes desservant plusieurs logements ou des locaux tertiaires, à défaut de faire la mesure sur le réseau en entier, il est possible de faire la mesure sur une section continue de réseau. Si le test de la section continue n'est pas conforme à l'objectif de classe d'étanchéité à l'air, le maître d'ouvrage peut demander un nouveau test sur une section de réseau plus grande (voire sur le réseau complet), incluant la première section mesurée :

  • si cette nouvelle mesure est conforme à l'objectif de classe d'étanchéité, le réseau est déclaré conforme ;
  • si cette nouvelle mesure est non conforme, des corrections doivent être apportées sur le réseau pour obtenir une étanchéité à l'air satisfaisante. Ensuite, le mesureur devra mesurer le réseau entier, éventuellement par tronçons.

Sinon le réseau mesuré est déclaré non conforme à l'objectif affiché.

Etalonnage

Archives

30/10/2017 - Divers - Erreur repérée dans le tableau de conversion des unités du FD E51-767

Description : Question N° 2013-02 | Date de publication : 26/08/2013 | Dernière mise à jour : 26/08/2013 | Archivé le : 30/10/2017

Réponse : Une erreur, non corrigée à ce jour, a été repérée par le Cerema Centre-Est dans le tableau d’aide à la conversion des unités de l’annexe A du FD E51-767. Pour la conversion de l/s en m3/s et vice versa, lire :
A (l/s) = B (m3/s) x 1000
B (m3/s) = A (l/s) x 0,001

27/11/2015 - Echantillonnage - Pour une mesure dans le cadre réglementaire, quels réseaux doivent être mesurés dans le cas d’une opération de maisons individuelles groupées ?

Description : Question N° 2015-07 | Date de publication : 27/11/2015 | Dernière mise à jour : 27/11/2015

Réponse : Pour les projets de maisons individuelles groupées, il est possible de mesurer les réseaux d’un échantillon de maisons. L’échantillonnage doit être appliqué sur un groupe de maisons ayant le même permis de construire, le même objectif de classe d’étanchéité du réseau de ventilation, et le même type de ventilation (simple flux ou double flux).

Pour chaque groupe de maisons individuelles, les réseaux de 10% des maisons, a minima 3 maisons s’il y a moins de 30 maisons, sélectionnées conformément aux règles d’échantillonnage du GA P50-784 (2014), sont mesurées.

04/02/2016 - Echantillonnage – Quelle portion du réseau de ventilation doit être testée dans le cas d’une maison individuelle ou d’un logement collectif traité individuellement ?

Description : Question N° 2016-01 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 04/02/2016

Réponse : Pour les maisons individuelles et les logements collectifs disposant de réseaux individuels (c’est-à-dire n’ayant pas de partie de réseau commune à plus de deux logements), l’étanchéité à l’air des réseaux est mesurée sur 100 % de la surface développée totale des réseaux considérés.

04/02/2016 - Echantillonnage – Dans le cadre de l’attribution du label Effinergie +, lorsqu’un bâtiment résidentiel collectif ou un bâtiment tertiaire présente plusieurs réseaux de ventilation, quels réseaux doivent être testés ?

Description : Question N° 2016-02 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 04/02/2016

Réponse : Les réseaux d’un même bâtiment sont regroupés en un ou plusieurs ensembles. Les règles d’échantillonnage sont ensuite appliquées à chacun de ces ensembles.

Un ensemble de réseaux est défini pour un même objectif de classe d’étanchéité et pour un même type de réseaux aérauliques (soufflage, extraction, etc.)

Échantillonnage d’un ensemble de réseaux :
N = nombre de ventilateurs par ensemble
Si N ≤ 5 alors chaque réseau est soumis à essai.
Si N > 5 alors le nombre de réseaux à soumettre à essai est :
5 + 40 % x (N - 5), le résultat est arrondi au nombre entier supérieur.

Chacun des réseaux à soumettre à essai est alors mesuré en respectant les règles du FD E51-767.
La classe d’étanchéité retenue :

  • pour chaque réseau mesuré, est celle calculée à partir de la mesure ;
  • pour les réseaux non mesurés, est prise égale à la moins bonne de celles des réseaux mesurés.

04/02/2016 - Echantillonage – Dans le cadre de l’attribution du label Effinergie +, dans le cas de maisons individuelles accolées et de logements collectifs équipés de réseaux individuels, quels réseaux doivent être testés ?

Description : Question n° 2016-03 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 04/02/2016

Réponse : Les maisons individuelles accolées ou les logements collectifs disposant de réseaux individuels sont regroupés en un ou plusieurs ensembles de logements. Les règles d’échantillonnage sont ensuite appliquées à chacun de ces ensembles.

Un ensemble de logements est défini par bâtiment pour un même type de système de ventilation individuel et un même objectif de classe d’étanchéité.

Pour chaque ensemble de logement, les logements dont les réseaux sont à mesurer sont définis conformément aux règles d’échantillonnage définies dans le document GA P50-784 .

Des logements collectifs sont considérés comme équipés de réseaux individuels s’ils n’ont pas de partie de réseau commune à plus de deux logements.

Des maisons sont considérées comme accolées si elles sont juxtaposées et liées par des parois mitoyennes, dont la surface de contact est d’au moins 15m², donnant sur des locaux chauffés. Des maisons accolées sont considérées comme un bâtiment unique.

En présence d’un joint de dilatation permettant une circulation d’air traversante entre les deux maisons individuelles, celles-ci ne peuvent pas être considérées comme mitoyennes. Dans le cas où il n’y a pas de circulation d’air entre les deux maisons, cas du joint de dilatation complètement fermé de l’extérieur, on considère les maisons comme mitoyennes.
Plus d’informations : Fiche d’application de la R2012

30/10/2017 - Mesure – Comment calculer l’aire de la surface de réseau soumise à essai pour une maison individuelle ?

Description : Question n° 2016-04 | Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 04/02/2016 | Archivé le 30/10/17

Réponse : L’aire de la surface du réseau ou de la section continue de réseau soumise à essai est calculée en fonction des dimensions réelles des éléments ou de manière simplifiée conformément à la NF EN 14 239. Pour les maisons individuelles, il est aussi possible d’utiliser une surface de réseau forfaitaire, équivalente à 0,1 fois la surface habitable pour chaque réseau.

19/04/2016 - Echantillonnage – En cas de mesure par tronçons, comment calculer le débit de fuite mesuré correspondant ?

Description : Question N° 2016-06 |  Publiée le : 04/02/2016 | Dernière mise à jour le : 19/04/2016

Réponse : En cas de mesures multiples sur un même réseau (par exemple plusieurs tronçons d’une section continue), la classe d’étanchéité est calculée en faisant la somme des débits mesurés ramenés à la pression de référence selon la formule
echantillonage
echantillonnage 2

08/03/2017 - Mesure - Comment faire la mesure de perméabilité à l’air d’un réseau de type pieuvre ?

Description : Question N° 2017-01 | Première publication le : 08/03/2017 | Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse : La mesure est réalisée sur le réseau complet (100 % de la surface développée totale).
La mesure peut inclure le caisson de ventilation. Dans ce cas, le rapport de mesure précise que le caisson est inclus dans la mesure. Une valeur forfaitaire de débit de fuite du caisson est déduite du débit de fuite mesuré (voir question n°2013-01, rubrique MESURE).
La mesure peut aussi être réalisée sans inclure le caisson, conduit par conduit. Dans ce cas, il faut appliquer la règle de mesure par tronçons (voir question n°2016-06, rubrique ÉCHANTILLONNAGE).
Attention, la mesure de chaque branche n’est possible que si chacune a une surface développée supérieure ou égale à 10m².

08/03/2017 - Mesure - En présence de gaines acoustiques micro-perforées sur la section continue de réseau soumise à essai, doit-on les inclure dans la mesure ?

Description : Question N° 2017-02 |  Première publication le : 08/03/2017 |  Dernière mise à jour le : 08/03/2017

Réponse : Les gaines acoustiques font partie du réseau, elles doivent donc être mesurées.

08/12/2017 - Echantillonage - Pour une mesure dans le cadre réglementaire, quels réseaux doivent être mesurés dans le cas d’une opération de maisons individuelles groupées ?

Description : Question N° 2015-07 | Date de publication : 27/11/2015 | Dernière mise à jour : 30/10/2017 | Archivée : 08/12/2017

Réponse : Pour les projets de maisons individuelles groupées, il est possible de mesurer les réseaux d’un échantillon de maisons, dans le cas de maisons individuelles accolées uniquement. L’échantillonnage doit être appliqué sur un groupe de maisons accolées ayant le même permis de construire, le même objectif de classe d’étanchéité du réseau de ventilation, et le même type de système de ventilation. On entend par type de système de ventilation, les systèmes listés dans le registre des opérations de mesures de perméabilité des réseaux (simple flux hygro A, simple flux hygro B, simple flux auto-réglable, double flux, etc.).

Pour chaque groupe de maisons individuelles accolées, les réseaux de 10% des maisons, a minima 3 maisons s’il y a moins de 30 maisons accolées, sélectionnées conformément aux règles d’échantillonnage de l’annexe B du FD E51-767 de 2017, sont mesurées.

Si les maisons individuelles ne sont pas accolées, les réseaux de chaque maison doivent être mesurés.