7 juin 2022
Vue du pole multimodal de la gare de Lunel
Gare multimodale de Lunel - Crédit : Laurent Boutonnet Région Occitanie
Le Cerema met en ligne un outil pour accompagner les collectivités en charge de l’organisation des mobilités dans la réalisation du diagnostic des mobilités sur leur territoire. Appelé CapaMOB, il permet de guider les acteurs dans la démarche, qu’ils soient seuls ou en équipe.
Mathias Gent, Chef de projet planification de la mobilité et Noémie Koch, chargée d’études politique et services de mobilité, présentent l'outil et la démarche...

Pour aider les collectivités ayant pris la compétence mobilités à établir le diagnostic des mobilités sur leur territoire, l'outil CapMOB est disponible en ligne et accessible à tous les acteurs. Conçu pour répondre à un besoin des collectivités, il se veut fonctionnel et simple à utiliser. Présentation de l'outil par Mathias Gent, Chef de projet planification de la mobilité au Cerema Territoires et Villes et Noémie Koch, chargée d’études politique et services de mobilité au Cerema Est.

 

Découvrir Capamob :

 

Pourquoi le Cerema a-t-il développé CapaMOB ?

Mathias Gent : L’idée est partie des enquêtes EMC², les enquêtes mobilité –déplacements, qui permettent d’appréhender différents aspects de la mobilité sur un territoire. Mais il s’agit de dispositifs importants et coûteux qui sont déployés principalement dans les grandes agglomérations : la question était d’obtenir un état de lieux de la mobilité pour les territoires peu denses et les villes petites et moyennes

Puis notre réflexion s’est élargie au diagnostic de mobilité dans le contexte de la prise de compétence mobilités. Le diagnostic est pour les Autorités Organisatrices de Mobilité (AOM) la première étape pour mettre en place une stratégie de mobilités. CapaMob propose une méthode pour faire le diagnostic des mobilités, montre où et comment trouver les données, qualitatives ou quantitatives, comment les analyser

Noémie Koch : Nous avons constaté auprès des collectivités un besoin de réaliser un diagnostic avant d’entamer la démarche de réalisation d’un plan de mobilités simplifié ou d’une stratégie de mobilités, or elles n’ont pas forcément les moyens techniques et financiers. Nous avons donc voulu créer un outil gratuit et relativement simple à utiliser pour que les acteurs de ces territoires puissent réaliser eux-mêmes ce diagnostic sans être un spécialiste et sans avoir à mettre de budget pour collecter les données.


 

A qui est destiné CapaMOB et comment fonctionne-t-il ?

capture d'écran de la page d'accueil du siteNoémie Koch : Il est conçu pour les élus locaux et les techniciens dont les territoires viennent d’être AOM, afin de les aider à pointer les atouts de leur territoire et les points plus faibles. L’objectif est qu’ils puissent constituer un diagnostic leur permettant de définir une stratégie adaptée à leur territoire, car les solutions qui conviennent à une collectivité ne seront pas forcément adaptées à une collectivité de la même taille à quelques dizaines de kilomètres. Capamob peut également servir aux AOM locales plus anciennes, qui veulent faire évoluer ou relancer leur politique de mobilité.

Toute une palette de solutions de mobilité existe, et des solutions sont souvent déjà en place : le diagnostic mené avec CapaMOB permet d’être guidé et d’avoir un aperçu de la situation, en matière de fonctionnement actuel et de besoins pour l'avenir.

Capamob s’adresse aussi aux équipes intercommunales, aux techniciens des collectivités et aux services déconcentrés de l’Etat qui accompagnent les territoires. Il peut être utilisé comme un fil conducteur et permettre de travailler en équipe sur ces sujets, que la collectivité mène sa démarche elle-même ou fasse appel pour certaines étapes à un bureau d’études.

Mathias Gent : CapaMOB propose une méthode classique pour réaliser le diagnostic : d’abord on observe ce qu’il se passe sur le territoire, ensuite on regarde quels services sont présents, enfin on étudie les besoins. A chaque fois, des angles d’analyse et des méthodes sont proposés. 

L’outil comprend plusieurs sections : la première, appelée "avant de se lancer", présente des recommandations générales et des précautions à prendre, comme travailler à la bonne échelle, associer les différents acteurs, évaluer les ressources.

La seconde permet de s’inspirer d’expériences menées dans d’autres territoires, et bien-sûr de proposer le sien. La troisième, coeur de Capamob, est celle du diagnostic proprement dit qui comprend trois étapes :

#1 Déterminez le potentiel de votre territoire

 #2 Evaluez la pertinence des services de mobilité

#3 Anticipez l'évolution des besoins.
Il permet ainsi d’avoir une vision globale de la situation, et de s’acculturer à ce sujet qui est vaste. Capamob permet de s’assurer qu’on n’a rien oublié, qu’on s’est posé toutes les questions à se poser, et de savoir quelles analyses mener pour approfondir certains sujets.

 

Quelles sont les prochaines étapes pour CapaMOB?

Noémie Koch : CapaMob pourra évoluer dans le temps. Il va être testé cette année avec des collectivités qui sont à différentes étapes de leur démarches d’organisation des mobilités, des territoires peu denses, des villes petites et moyennes. Je vais leur montrer l’outil, comment l’utiliser, et suivre leurs retours.

Mathias Gent : Nous mettons à disposition CapaMOB aujourd’hui au salon européen de la mobilité, et nous interviendrons aussi lors d’un webinaire (« Rendez-vous mobilités» du Cerema)  consacré aux espaces peu denses le 20 octobre 2022. Nous avons plusieurs pistes de réflexion pour développer CapaMOB, par exemple avec une interface dédiée aux élus, des compléments pratiques (coûts d’élaboration,…) ou accompagner les collectivités dans la définition et le suivi des actions de mobilité.

 

Contact Cerema :