18 février 2019
nature en ville
Géraldine Audie-Lieber@cerema
Dans le cadre du concours "Capitale française de la biodiversité", le Cerema Sud-Ouest co-organise deux ateliers régionaux : le 26 mars à Toulouse, au centre de valorisation des ressources humaines (CVRH), en partenariat avec le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) et l’Agence Régionale pour la Biodiversité en Occitanie (ARB Occitanie) et le 09 avril à Bordeaux, au Conseil départemental de la Gironde, pour impulser les candidatures et convaincre les collectivités de Nouvelle Aquitaine et Occitanie.

Depuis 2010, le concours "Capitale française de la Biodiversité" valorise les actions des collectivités en faveur de la biodiversité. En 2019, la neuvième édition du concours met en avant les actions de communes et d'intercommunalités françaises de toutes tailles en matière d’action conjointe sur l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et de lutte contre l’érosion de la biodiversité.

Cette opération est co-organisée par l’Agence française pour la Biodiversité (AFB), l’association nationale Plante & Cités, le centre d’ingénierie sur la nature en ville, et l’Agence régionale pour la Biodiversité en Île-de-France (ARB îdF).

 

Partenaires

Les Ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des Territoires soutiennent et financent ce programme aux côtés de l’AFB.

Au delà-d’un concours qui permet de désigner la Capitale française de la biodiversité, l'opération comprend également une phase de sensibilisation et d'information au travers d'ateliers régionaux : journées de formation, débats et échanges.

La trame de ces événements comprend un exposé général sur le sujet « Le climat : la nature source de solutions », des témoignages de collectivités ou d’acteurs locaux déjà à l’œuvre sur le sujet, une présentation d’outils et dispositifs utiles (Capitale française de la biodiversité, label EcoQuartier,…). L’après-midi sera consacré à des visites.

Les ateliers du 26 mars et du 09 avril ont pour ambition de donner des clés de compréhension des enjeux et des exemples d’actions mises en œuvre par les collectivités, avec leurs partenaires, en matière de solutions fondées sur la nature pour atténuer ou s’adapter au changement climatique.

C’est aussi l’occasion de faire connaître des outils utiles et d’ouvrir le dialogue entre acteurs.

Ces deux journées sont ouvertes gratuitement aux agents et élus des collectivités territoriales et à l’ensemble de leurs partenaires publics et privés.

image du site du concours