22 octobre 2020
Bernus Kouevidjin devant une machine pour écraser le bitume
Bernus Kouevidjin, doctorant au Laboratoire Eco-Matériaux au Cerema Ile-de-France, relève le défi de présenter ses travaux de thèse dans une vidéo de 3 minutes. Celle-ci porte sur l'analyse de l’impact des aléas météorologiques sur les mécanismes de fissuration des chaussées bitumineuses.

Présentation de Bernus Kouevidjin

logo Ma Thèse au CeremaBernus Kouevidjin, né le 11 Décembre 1992 à Batonou au Togo, obtient sonMaster 1 en Mathématiques et Applications à l’Université de Lomé en 2014. Il devient chargé des Travaux Dirigés de géométrie euclidienne dans le département de Mathématiques, avant d'arriver en France en 2016 pour intégrer le Master 2 MMSP de l’Université de Lorraine.

Depuis 2017, il est en thèse au Cerema sur l’analyse de l’impact des aléas météorologiques sur les mécanismes de fissuration des chaussées bitumineuses.

Il a rejoint l'équipe projet de recherche du Cerema DIMA (Durabilité, Innovation et valorisation des Matériaux Alternatifs).

 

Présentation de ses travaux de thèse

Les réseaux routiers constituent une infrastructure majeure dont la performance dans le temps est fortement impactée par les conditions climatiques. La fissuration est l’un des facteurs d’initiation et d’accélération de la dégradation prématurée des chaussées bitumineuses. Celle-ci est en grande partie causée par les effets du vieillissement thermique et des cycles de gel-dégel.

Par ailleurs, les effets climatiques ont pour conséquences une augmentation des coûts d’entretien des réseaux et des frais de réparations des véhicules pour les usagers. Il est alors nécessaire d’analyser l’impact des aléas climatiques, de mieux le comprendre et d’affiner des modèles de prédiction du comportement des matériaux de chaussées afin de trouver des solutions pour mieux contrer ces phénomènes de dégradation.

Notre projet de thèse a consisté à évaluer l’impact du vieillissement thermique sur les propriétés thermomécaniques et les propriétés de rupture des mélanges bitumineux (matériaux constitutifs des chaussées) en combinant les différents essais expérimentaux et les modélisations et simulations numériques:

  • Une étude de l’effet de la cinétique de vieillissement sur les propriétés rhéologiques des mélanges bitumineux et des bitumes extraits de ces mélanges a été menée.
  • Une seconde campagne a été réaliser pour examiner l’impact du vieillissement thermique sur les propriétés de fissuration des mélanges bitumineux.

Sur le plan numérique, la simulation d’un problème de fluage a permis de valider la loi incrémentale viscoélastique linéaire reproduisant le comportement du matériau. Ensuite, une seconde modélisation par éléments finis a été mise en œuvre, couplant le comportement viscoélastique et le critère de propagation de fissure.

Les premiers résultats montrent une similitude entre les valeurs numériques et expérimentales.

 

Dans le dossier Ma thèse au Cerema

A lire aussi