12 décembre 2018
Affichage sur écran de mobiles
infoBordeaux@c-thedifference
Le 8 novembre 2018, le Cerema Sud-Ouest a été invité pour présenter le retour d'expérience acquis durant le projet "C The Difference" dédié à l'information sur le trafic, lors de la première journée thématique sur "l'innovation au service des mobilités" organisée par l'observatoire régional des transports, à Bordeaux. Cet événement a rassemblé les acteurs de la mobilité, y compris des universitaires. Ils ont pu y découvrir différents systèmes communicants et des nouveaux usages de mobilité urbaine.

Le 8 novembre 2018, l'observatoire régional des transports (ORT) Nouvelle-Aquitaine a tenu sa première journée thématique sur "l'innovation au service des mobilités". Largement ouverte à tous les acteurs de la mobilité, y compris des universitaires, cette journée a permis de présenter plusieurs dispositifs sur les systèmes communicants.
 

Le projet « C-The difference » présenté par le Cerema

Le Cerema Sud Ouest a été invité pour présenter le retour d'expérience acquis durant le projet européen « C The Difference ».

L'objectif du projet était de faire progresser les connaissances sur l'adéquation et la valeur des outils des systèmes de transport intelligent (STI) coopératifs (C-ITS) pour répondre aux besoins des villes en matière de transport et de mobilité améliorés et plus durables.
Les systèmes de transport intelligents (STI) (en anglais Intelligent Transports Systems (ITS)) sont les applications des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) au domaine des transports.

Du projet, ont été tirés des conseils et des orientations pratiques aux villes sur la manière de planifier et de mettre en œuvre les C-ITS.

Le Cerema était missionné dans ce contexte pour évaluer les services C-ITS déployés dans deux environnements urbains réels et en conditions opérationnelles.

 

Une extrapolation des expérimentations à grande échelle éprouvée

Les partenaires de C-The Difference ont adopté une approche en deux étapes qui a conduit à deux vagues d'identification, de mise en œuvre et d'exploitation des services C-ITS.Affichage des services système

À partir de la liste des services C-ITS identifiés par la plateforme européenne de déploiement, Bordeaux Métropole et la ville de Helmond (commune des Pays-Bas pionnière de la mobilité connectée) ont sélectionné six services C-ITS principaux en fonction de leurs priorités politiques de mobilité urbaine locale respectives. Ces services avaient été déployés sur deux sites pilotes au bénéfice de communautés d'utilisateurs et sur une large couverture géographique ; à l'échelle d'une métropole.

Au cours de cette expérimentation, il a pu être mis en évidence que des services C-ITS durables, robustes et fiables étaient déployables à grande échelle, dans une grande ville, en peu de temps et à des coûts modestes.

Par ailleurs, démonstration a été faite que ces services  pouvaient être utilisés par un grand nombre de personnes.

Des résultats encourageants face aux enjeux de la mobilité

Si les résultats ne sont pas encore, malgré tout, sensibles en termes de décongestion, ils contribuent déjà :

  • à l’arrivée progressive de nouveaux services destinés à améliorer les conditions du trafic routier ;
  • à faire évoluer au quotidien les comportements des usagers de la route ;
  • à identifier les aménagements pertinents (sécurité et services) pour les infrastructures des villes ;
  • à préparer le terrain pour les futurs véhicules autonomes.


Les questions techniques sur ce projet ont été nombreuses et plusieurs acteurs industriels se sont montrés intéressés par les retombées potentielles de telles solutions communicantes.

 

L’ORT a été créé en septembre 2018 suite à la fusion de l'ORT Poitou-Charentes et de la cellule économique régionale des transports en Aquitaine (CERTA).

Dans le cadre de ses missions, l’ORT contribue à organiser le partage des données et informations. Il est également un espace d'échanges et de débats autour des mobilités des biens et des personnes.