Des vidéos pédagogiques sur les différentes formes d’agriculture urbaine

15 février 2018
Jardins collectifs dans un EcoQuartier
Big Bang
Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ? Quelles formes peut-elle avoir ? Où s’implante-t-elle ? Le Cerema a produit une série de courtes vidéos pour sensibiliser les acteurs de la ville, élus et techniciens, mais aussi les citoyens, aux différents types de projets d'agriculture urbaine.

L’agriculture dite urbaine est devenue depuis une dizaine d’années une des composantes de la fabrique de la ville répondant à la fois aux besoins des citadins (plus de nature, alimentation locale, produits frais, etc.) et à la nécessité de densifier pour limiter le gaspillage des terres agricoles. Si les jardins collectifs ou le maraîchage périurbain sont des formes bien connues, d'autres formes se développent actuellement.

Le Cerema a souhaité créer un contenu communicant pour mettre en avant ces projets d’agriculture urbaine. A partir d'une typologie développée par Exp'AU, bureau de recherche et d'expertises en Agriculture Urbaine, une animation très courte donne un aperçu de 5 grandes familles de projets d'agriculture urbaine qui peuvent avoir leur place dans un projet d'aménagement urbain. Elle est principalement destinée aux acteurs de l’aménagement urbain (élus et techniciens), et permet de visualiser les insertions urbaines possibles et l'interaction avec la vie de quartier. 5 vidéos de moins de 2 minutes viennent compléter cette vidéo globale en précisant pour chaque type de projet, les différentes fonctions rendues.

La production de ces films s’inscrit dans le contexte du renouvellement de la démarche EcoQuartiers, lancée fin 2016, et dont l’un des volets du plan d’action porte sur l’agriculture urbaine.

5 familles d'agriculture urbaine

Ci-dessous, les 5 grandes familles d'agriculture urbaine.


Les espaces productifs interstitiels

Ils regroupent l’ensemble des micro-projets de jardinage d’initiatives citoyennes qui vont prendre corps dans les espaces publics, dans les espaces des particuliers (balcons, cours de copropriétés, murs, toitures) ou encore dans les espaces des entreprises.

 


Les jardins collectifs

Ce sont des espaces jardinés par un ensemble d’individus qui s’organisent pour produire des denrées alimentaires (quantité très variable selon les aspirations sociales et environnementales) et autres végétaux. Les productions peuvent être données, partagées ou encore auto-consommées.

 


Les micro-fermes urbaines

Ce sont des fermes urbaines participatives, offrant une diversité d’activités et demandant une part importante de bénévolat dans leur fonctionnement. Situées en milieu urbain, elles mettent sur le marché des denrées alimentaires qu’elles produisent, et une partie des productions peut être auto-consommée selon leur capacité de production.

 


Les fermes urbaines spécialisées

Ce sont des entreprises agricoles du milieu urbain: l’activité principale est agricole (70 % du chiffre d’affaires) et elles développent principalement des procédés high tech de production.

 


Les fermes maraîchères périurbaines

Ce sont des exploitations agricoles produisant des denrées alimentaires. Elles demandent entre 1,5 et 10 ha selon la période de production et les espèces cultivées.

 

Contact