Informations pratiques

Plan d'accès

Webinaire
00000 Evénement en ligne
France

Date(s) et horaires

Le 03 février 2022
De 9h00 à 17h00

Informations

Contact logistique
Odile POLLET
mobilites@cerema.fr
Contact technique
Lucie BRUYERE
lucie.bruyere@cerema.fr

Tarifs et réservation

Clôture inscription
Présentation

 

Visuel

Comment arriver à des quartiers apaisés, à faible circulation et où il fait bon vivre ?
C'est la question a laquelle cette conférence en ligne, organisée par les associations Rue de l'Avenir France, Rue de l'Avenir Suisse et le Cerema, dans le cadre du programme "Une Voirie pour Tous", tentera de répondre.

 

CONTEXTE

La volonté de réduire l’accès de la circulation automobile peut prendre plusieurs formes. Dans certaines villes d’Europe du Nord, c’est une stratégie globale qui dissuade tout transit dans le centre élargi avec un renversement de la hiérarchie des modes de déplacement et un plan de circulation créant des secteurs étanches et une politique d’abaissement des vitesses et de promotion des déplacements à pied et à vélo.

Plus récemment, pour revitaliser la vie de quartier et pour mettre au premier plan les piétons et les cyclistes. Barcelone a choisi, avec les superîlots, de privilégier le cadre de vie de proximité. À l’intérieur de ceux-ci, l’espace public est requalifié pour l’agrément des habitants. Les véhicules motorisés en sont exclus à l’exception des riverains et des livraisons.

Cette politique globale de reconquête de l’espace public a pour conséquence que les automobilistes doivent s’adapter à la nouvelle morphologie urbaine et non l’inverse. On retrouve cette priorité donnée à un usage collectif de l’espace public dans l’action menée à l’échelle des quartiers dans de nombreuses villes d’Europe.

Cette réappropriation de l’espace public, qu’il s’agisse de “quartiers ou rues libres”, de ”rues aux enfants”, de “rues scolaires”, s’est développée depuis plusieurs années dans différents pays. De même des aménagements variés, ludiques, végétalisés ou la simple jouissance d’un espace public de proximité, sont rendus possibles par des décisions en matière de stationnement ou d’amélioration du cadre de vie.

Ces politiques locales de restriction de l’accès des automobiles dans les quartiers et ces mouvements citoyens ont une audience large, en phase avec les préoccupations nées de la crise sanitaire et celles de l’atténuation et de l’adaptation au changement climatique. Du coup, il nous a semblé intéressant de nous interroger sur les conditions pour qu’elles engendrent une dynamique en faveur de quartiers à vivre.

 

Programme

La matinée (9h - 12h30)

Elle aura pour objectifs de comprendre les modalités variées des politiques publiques tendant à réduire l’accès de l’automobile en ville, au niveau d’une ville ou de quartiers. À partir d’exemples choisis dans différents pays européens : politique globale municipale, politique au niveau des quartiers, approche pragmatique d’apaisement de la circulation pour développer la vie de quartier ou d’interventions ponctuelles.

 

L’après-midi (14h00 - 17h00)

Elle permettra tout d’abord de prendre connaissance:

  • des raisons pour lesquelles les multiples mouvements, informels ou associatifs, s’engagent, dans différentes villes d’Europe, pour lutter contre la pollution, pour une sécurité des déplacements à pied ou à vélo dans le quartier, et pour se réapproprier au quotidien l’espace public qu’il s’agisse de “rues aux enfants ”, de “rues scolaires”, de “rues libres ”…
  • des aménagements variés, ludiques, végétalisés qui se multiplient, ou sont rendus possibles, pour développer le bien-être en ville par différentes mesures, en particulier en matière de stationnement et de circulation, de micro-aménagements ou d’amélioration du cadre de vie.

A 15h 45 une table ronde permettra de recueillir les points de vue d’élu(e)s de Belgique (avec Elke van den Brandt, ministre en charge de la mobilité, des travaux publics et de la sécurité routière de la Région Bruxelles Capitale), de France (avec Valentin Lungenstrass, adjoint en charge de la mobilité logistique et urbaine et des espaces publics de la ville de Lyon) et de Suisse (à préciser) pour échanger sur les bonnes échelles de territoire, les freins à débloquer, et les leviers ou méthodes à privilégier, pour répondre aux attentes des habitants en matière d’usages de proximité et de quartiers à vivre.

 

Le programme détaillé est disponible (sous une version quasi définitive) dans l'onglet ci-dessus "RESSOURCES".

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Le webinaire se déroulera avec le système de webconférence RingCentral®.

L’inscription est gratuite mais obligatoire pour recevoir les informations de connexion.

Celles-ci seront communiquées aux inscrits après la clôture des inscriptions.

Clôture des inscriptions : lundi 31 janvier à 19h.

 

Nos partenaires

Les prochains rendez-vous

Ville apaisée, nouveaux usages urbains : bonnes pratiques en Europe de zones à accès automobile restreint

Pour vous inscrire, merci de compléter le formulaire suivant.
Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité
Adresse