Le sentier du littoral, c’est le libre accès aux rivages, c’est la possibilité pour tous de découvrir l’exceptionnelle richesse de nos paysages littoraux.

La France dispose du second plus grand espace maritime mondial. Avec environ 7000 kilomètres de sentier littoral, des côtes aux typologies et faciès variés, des enjeux d’urbanisme et de gestion des risques en lien avec les impacts liés au changement climatique, l’ambition est là de vouloir créer une continuité de sentier du littoral, 1000 km environ restant à créer dans le respect des sites et de l’environnement.
C’est la vocation de « France Vue sur mer» : permettre à chacun d’avoir accès au littoral, de sillonner les côtes à pied et de profiter du panorama exceptionnel qu’offrent les rivages. Lancée en 2021 dans le cadre de « France Relance », cette opération a rencontré un franc succès auprès des territoires et de leurs acteurs, l’enveloppe initiale de 5 M€ ayant été consommée en 16 mois. Plus de 70 lauréats métropolitains et ultra-marins se sont déjà engagées représentant plus de 400 kilomètres.

Au vu de ces résultats « France Vue sur mer » est reconduit pour trois ans (2022/2024) avec un complément de budget de 15 millions d’euros. Cette opération est une des mesures du plan « Destination France » confiée au Cerema qui vise à faire de la France la première destination du tourisme durable d’ici 2030.

En partenariat avec le secrétariat d’état à la Mer et le ministère de la Transition écologique, « France Vue sur mer » se poursuit avec la même formule : un appel à projets au fil de l’eau animé par le Cerema en lien avec ses tutelles. En tant qu’opérateur technique, il réalise une expertise du dossier candidat en lien avec les services déconcentrés locaux (DDTM/Deal en porte d’entrée). Un comité de pilotage prend ensuite position afin d’assurer la cohérence et l’équité nationale, la prise en compte des enjeux du site puis notifie l’avis.

Dédié à la création de tronçons manquants et/ou à la restauration du sentier du littoral, le financement est élargi au petit patrimoine naturel, culturel et paysager et à la renaturation de l'environnement proche.

  

Prochains comités de pilotage

Dates prévisionnelles 2022 :  27 septembre, 11 octobre, 22 novembre, 13 décembre. 

Le dépôt d'un dossier de candidature doit se faire a minima 2 mois avant la date prévisionnelle du comité de pilotage pour qu'il puisse être traité.

  

Comment participer à l'opération sentier du littoral ?

Le dossier de candidature

ClouLe porteur de projet sollicitant une aide doit :

  1. Télécharger le dossier de candidature (DC) et le règlement d’intervention (RI) ;
  2. Préférentiellement prendre connaissance du contenu du règlement d’intervention (RI) avant de remplir le dossier de candidature (DC)

Il lui est très fortement conseillé de prendre l’attache des services déconcentrés de l’État en amont du dépôt, car ce dernier devra donner un avis sur le dossier.

Si le projet concerne plusieurs partenaires publics, le dossier peut être déposé au titre d’un groupement de Maîtres d’ouvrages publics, mais un seul dossier devra être déposé par le chef de file désigné, qui seul recevra l’aide. Charge à lui ensuite de la répartir : Cf. RI

Dates prévisionnelles des prochains comités de pilotage : Cf. plus haut
Le dépôt d'un dossier de candidature doit se faire a minima 2 mois avant celle du comité de pilotage pour qu’un traitement puisse être envisagé.

Pour toute demande complémentaire, vous pouvez nous communiquer vos questions à l'adresse suivante : francevuesurmer@cerema.fr

nb : les dossiers qui seraient imprimés, puis complétés de manière manuscrite, et envoyés scannés et ou par courrier ne pourront pas faire l’objet d’une analyse et de l’attribution d’une aide.

Le dépôt du dossier

Une fois rempli, le dossier doit être transmis à cette adresse : francevuesurmer@cerema.fr

  

Aide - Questions fréquentes

Trouver les réponses à vos questions concernant l'opération sentier du littoral.

Vous ne trouvez pas de réponses ?
N'hésitez pas à nous contacter !

Contactez-nous

Vocation des fonds « Destination France » Sentier du littoral

  • accélérer la mise en oeuvre d’opérations concrètes d’investissement en faveur du sentier littoral. Les opérations éligibles doivent être portées par des Maîtres d’ouvrage publics et mises en place au service des citoyens et des territoires, dans le respect de la biodiversité voire dans l’optique de sa restauration, et dans la prise en compte des dynamiques littorales liées au changement climatique ;
  • valoriser le sentier du littoral et son environnement naturel et culturel.

Quels sont les objectifs ?

Les principaux objectifs consistent à :

  • ouvrir des linéaires de sentier afin d’assurer la continuité de parcours, par une approche qualitative et respectueuse de la typologie des espaces traversés, en particulier les espaces naturels, les paysages et les sites classés ;
  • adapter des tracés (suite à des études, des dommages ….) pour prendre en compte des enjeux liées aux dynamiques littorales, à l’environnement, aux usages ;
  • faciliter les accès transversaux au littoral, en particulier pour les personnes en situation de handicap.

La valorisation d’espaces naturels, de patrimoine culturel directement liés au littoral mais nécessitant par exemple l’aménagement d’une boucle piétonne raccordée au sentier du littoral, ou la création d’un stationnement pour les vélos à proximité du sentier est incluse dans la démarche à titre accessoire.

Sur quoi porte l’aide ?

L’aide portera sur le financement d’études préalables à des travaux et/ou sur des travaux en lien avec les objectifs.

Qui peut répondre ?

Tout Maitre d’ouvrage public, seul ou en groupement. Dans ce cas des conditions sont précisées dans le Règlement d'Intervention (RI). Une convention d’attribution entre l’opérateur et l’attributaire sera établie pour le versement de l’aide.

Gouvernance et ambitions

L’opération sera gouvernée par un comité de pilotage composé de représentants du ministère de la Mer, du Ministère de la Transition écologique, et du Cerema. Il statuera sur les dossiers remontés et le montant des aides attribuées (Cf. RI §7), assurera le suivi complet de l’opération, et fléchera des actions nationales de valorisation et de communication. En tant que de besoin, ce comité sera élargi à d’autres partenaires, opérateurs, associations...

L’ambition est de créer une dynamique partenariale, que ce soit à l’échelle locale comme à l’échelle nationale, en créant une identité « sentier du littoral », avec un réseau d’acteur identifié.

Quel périmètre, pour quels résultats ?

L’ensemble du littoral métropolitain et ultra-marin est concerné.

Des indicateurs simples sont attendus pour suivre l’opération : linéaires de sentier en études ou/et ouverts, localisations, montants prévisionnels et consommations …

Appel à projet ou traitement au « fil de l’eau » ?

Il n’est pas prévu d’appel à projet. Les dossiers seront traités au fil de l’eau, avec un comité de pilotage qui se réunira mensuellement au début de l’opération.

Notification de l’aide et suivi de son utilisation

Après avis du comité de pilotage, l’attributaire sera contacté par l’opérateur pour co-signer une convention définissant le montant attribué, les conditions de versement, mais aussi de suivi technique et financier qui y sont attachées. L’opérateur lui notifiera l’aide après réception de la convention signée accompagnée des pièces et justificatifs demandés.

Calendrier prévisionnel

L’opération débute en mars 2021 et sera clôturée au 31 décembre 2023.