Ateliers participatifs stratégie mobilité
Ateliers participatifs stratégie mobilité
Objet de l'opération

La Communauté de communes Loire et Sillon puis Estuaire Sillon, après fusion avec celle de Cœur d’Estuaire, située entre Nantes et Saint Nazaire, souhaite se doter d’une stratégie territoriale de mobilité. Le Cerema a proposé d’une démarche de co-construction avec les partenaires de la communauté de communes afin d’élaborer une stratégie partagée ambitieuse et pragmatique.

Les besoins du client

La Communauté de communes Estuaire et Sillon connaît une progression démographique constante liée à sa situation privilégiée aux portes de deux grands centres urbains de Loire-Atlantique que sont Nantes et Saint Nazaire et au carrefour de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire. Le territoire bénéficie d’une desserte ferroviaire importante avec trois gares dont Savenay qui est la troisième du Département par sa fréquentation. Le cadencement mis en place en 2017 a encore optimisé cette desserte.

Parmi les grands principes du SCoT de la métropole Nantes Saint-Nazaire figure la volonté d’organiser un développement urbain structuré par les transports collectifs. Le SCoT a ainsi identifié les communes de Savenay et Saint-Etienne-de-Montluc comme pôles urbains structurants à conforter.

La Communauté de communes souhaite assurer un équilibre durable entre les besoins de mobilité et les impératifs de prise en compte du développement durable. Pour cela, elle souhaite être accompagnée pour construire un schéma de déplacement global traitant de l’ensemble des modes de déplacements et s’articulant à trois échelles géographiques (quartiers gare, pôles urbains et Communauté de communes). Engagée sur des projets urbains proches des deux gares principales, elle souhaite également avoir une analyse fine des conditions de circulation actuelles et futures sur les deux quartiers de gare.

La réponse du Cerema

Le Cerema a mobilisé une équipe pluridisciplinaire (urbanisme, modélisation de trafic, sécurité routière et partage de la voirie, mobilité, sociologie) afin d’aborder l’ensemble des facettes des enjeux de mobilité. Face à la multiplicité des partenaires, aux forts enjeux sur la qualité de vie, et à l’importance de l’acceptabilité des solutions proposées, une démarche de co-construction a été proposée à la collectivité. La méthode de travail mise en œuvre repose ainsi sur quatre caractéristiques principales :

  • Une démarche de co-construction structurée autour d'ateliers de travail avec les partenaires (DDTM, Conseil Régional, Conseil Départemental, Agences d’Urbanisme, SNCF, Pôle métropolitain, ADEME, Association des Commerçants, Club des entrepreneurs, Conseil de développement, etc.)
  • L’association de la société civile via des ateliers miroirs en parallèle des ateliers avec les partenaires et l’élaboration d’un questionnaire en ligne concernant les pratiques et attentes des habitants.
  • Un diagnostic en continu permettant de venir confirmer / consolider des hypothèses initiales. Plutôt qu'une longue phase de diagnostic qui pourrait manquer de lien avec les problématiques réelles à traiter, nous avons privilégié un travail d’approfondissement progressif en fonction de l’expression des participants aux ateliers.
  • La construction d'un scénario de projet à partir de variantes stratégiques débattues en atelier. Plutôt qu’une approche fondée sur la construction de trois scénarios contrastés, nous avons construit le projet final par des discussions itératives sur chacune de ses grandes orientations.

A l’issue de la démarche, une stratégie et un plan d’action ont été élaborés et rassemblés dans une feuille de route pour le territoire « Vers un territoire multimodal». Cette stratégie vise à accompagner les habitants dans leurs pratiques actuelles et futures de mobilité, plutôt que chercher à contraindre certaines pratiques au profit d’autres. Pour répondre aux enjeux de mobilité sur le territoire et construire un territoire multimodal qui s’appuie sur la complémentarité des modes de déplacements, quatre axes stratégiques ont donc été retenus pour anticiper et promouvoir l’évolution des pratiques des habitants et usagers du territoire :

  • favoriser les modes actifs et le partage de la rue
  • faciliter les usages plus durables de la voiture et améliorer les conditions de circulation
  • améliorer la desserte en transports en commun
  • promouvoir les solutions de mobilité disponibles et la mobilité durable
Le client

Communauté de communes Estuaire et Sillon

Le calendrier
Fin 2016 au printemps 2018
Pilote du projet

Cerema Ouest

Département des Transitions Territoriales

 

Des ateliers participatifs pour co-construire la stratégie mobilité de la communauté de communes Estuaire et Sillon

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Mobilité et transport ? N'hésitez pas à nous contacter.