Copropriétés fragiles
Copropriétés fragiles
copyright Bernard Suard - Terra
Objet de l'opération

Dans le cadre d’une commande de la DGALN et de l’ANAH, le CEREMA a réalisé une étude (réactualisée deux fois) permettant le pré-repérage à l’échelle nationale des copropriétés fragiles à l’aide de la base de données FILOCOM (la dernière actualisation fut faite avec les données 2013).

Réalisation d’un rapport présentant les données de cadrage à l’échelle nationale et livraison de bases de données nationales des copropriétés fragiles à l’échelle infra communale (section cadastrale).

Les besoins du client

La DGALN et l’ANAH souhaite connaître les territoires sur lesquelles se trouvent les copropriétés fragiles et sur lesquels il faudrait cibler les enquêtes de terrain qui permettront de mettre en place les politiques d'intervention préventives ou curatives.

La réponse du Cerema

Le CEREMA a classé chaque copropriété en fonction de critères de difficulté ayant trait à la situation socio- économique de ses occupants, à la qualité de ses logements et à son positionnement sur le marché en la comparant avec un parc de référence local. Les copropriétés sont classées en quatre catégories de A à D (D correspondant aux copropriétés les plus fragiles).

 

Le rapport n’est pas public. Les bases de données sont (pour les parties les concernant) à disposition des DREAL et DDT(M). Les collectivités territoriales peuvent sous condition en recevoir des extraits.

Le client

DGALN/ANAH

Le calendrier
Novembre 2015 (dernière actualisation)
Pilote du projet

Département Risques et Développement des Territoires

Direction du Cerema  Nord Picardie

Eléments de connaissance sur les copropriétés présentant des facteurs de fragilité

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Habitat et bâtiment ? N'hésitez pas à nous contacter.