sentier longeant la rivière du Buëch
Le Buëch en amont de La Faurie
P. Meriaux, Irstea
Objet de l'opération

Des méthodologies adaptées à l’exercice de la compétence GEMAPI en milieu rural et montagnard ont été développées grâce au partenariat entre Irstea, le Cerema et le SMIGIBA (Syndicat Mixte de Gestion Intercommunautaire du Buëch et de ses Affluents).

Cette coopération s’inscrit dans l’appel à partenaires national lancé en juin 2016.

Le bassin versant du Buëch, d’une surface d’environ 1490 km², s’étend sur 3 départements (Hautes-Alpes, Drôme et Alpes de Haute-Provence), en transition entre les Alpes et la Provence. Son cours d’eau principal est une rivière en tresses avec un régime de crue de type rivière torrentielle, caractérisé par un transit sédimentaire important à l’origine de phénomènes récurrents d’érosion et de débordements. Cet aléa a poussé les autorités locales à construire différents types d’ouvrages hydrauliques (digues, épis, …) au cours du temps pour protéger les populations et de nombreuses terres cultivables, aujourd’hui essentielles au développement économique du territoire.

Les caractéristiques hydrologiques du bassin versant en font par ailleurs un territoire très riche par son patrimoine écologique ; il renferme sept sites Natura 2000 et intercepte deux Parcs Naturels Régionaux. La préservation de cet atout environnemental est un enjeu majeur pour le territoire.

Afin d’intégrer les spécificités de son territoire de montagne et de préparer la prise de compétence GEMAPI, la collectivité (SMIGIBA) a souhaité un accompagnement sur le plan technique par Irstea (Aix-en-Provence et Grenoble) et le Cerema (Aix-en-Provence).

Les besoins du client

La collectivité a souhaité un accompagnement sur le plan technique qui s’est traduit par :

  1. le développement d’outils d'aide à la décision et d’analyses multicritères permettant d'intégrer les enjeux environnementaux dans la définition des projets d’aménagements de protections contre les inondations ;
  2. le développement d'outils de suivis des débits et du transport solide et le développement d'un système d'alerte aux crues ;
  3. un retour d’expérience des protections de berges en génie végétal et des ouvrages hydrauliques de protection contre les inondations.
La réponse du Cerema

Le Cerema s’est investi avec Irstea sur :

1 - le développement d'outils d'aide à la décision intégrant les enjeux environnementaux. Notamment :

  • la formalisation d'indicateurs prenant en compte les effets des aménagements sur les espèces, les habitats, les milieux, mais aussi les effets sur la qualité morphologique du cours d'eau.
  • le développement d'une méthodologie novatrice d'analyse multicritères permettant une prise de décision objective et intégratrice, ayant vocation à s'adapter à tous types de contexte et de territoire.

Ces outils sont présentés en détail dans la revue Sciences Eaux et Territoires de l'Irstea, numéro 26 de novembre 2018.

- Ce partenariat a également été l'occasion de proposer une première approche de l'analyse des services écosystémiques du bassin versant. Cela constitue une des premières applications sur un bassin versant de concepts encore théoriques, mais elle permet déjà de faire ressortir la valeur économique des atouts environnementaux du territoire.

2 - Le développement d'outils de suivis des débits et du transport solide et le développement d'un système d'alerte aux crues , l’accompagnement sur ce volet ayant consisté à :

  • faire le point des systèmes d’alerte hydrométéorologique existants et des possibilités adaptées au cas du Buëch (radars, outil RhyTMME, exploitation de Vigicrues…)
  • Analyser le réseau de mesure des débits existant et proposer des évolutions permettant de fiabiliser les données, et d’enrichir la connaissance du fonctionnement hydrologique de ce bassin versant de montagne, y compris la connaissance des phénomènes de transport solide.

3 - Le retour d’expérience des protections de berges en génie végétal et des ouvrages hydrauliques de protection contre les inondations, sur ce volet les travaux ont consisté à :

  • Rénover plusieurs sites détériorés par les crues en bordure du cours d’eau en utilisant des techniques innovantes de confortements en génie végétal :
  • Suivre ces sites pour continuer l’alimentation des guides et retours d’expérience dont les résultats sont maintenant disponibles en ligne sur genibiodiv.irstea.fr .
Le client

Syndicat Mixte de Gestion Intercommunautaire du Buëch et de ses Affluents (SMIGIBA)

Le calendrier
De juin 2017 à décembre 2018
Le montant
100 K€
Partenaires

Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture)

Pilote du projet

Cerema Méditerranée
Service Risques Inondations, Littoraux et Hydrauliques

La Gemapi en territoire rural de montagne – un partenariat avec le SMIGIBA

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Environnement et ressources naturelles ? N'hésitez pas à nous contacter.