RCE13
RCE13
Objet de l'opération

La préservation de la qualité de la ressource est une préoccupation majeure de la politique de l’eau. La Directive-Cadre sur
l’eau de 2000 fixe des objectifs d’atteinte du bon état écologique des masses d’eau superficielle et souterraine.

Dans ce contexte, les maîtres d’ouvrage d’infrastructures de transport doivent appliquer les principes de non-dégradation
de la ressource, en quantité et qualité, et si possible améliorer la situation.

Le projet de contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise (CFAL) s’inscrit sur un territoire où la ressource représente un enjeu stratégique. Les pressions d’origines anthropiques y sont particulièrement fortes (infrastructures, agriculture, urbanisation).

Les besoins du client

La consultation des collectivités et des services de l’État concernés, sur le projet de la partie Nord du CFAL, a fait
ressortir une forte sensibilité sur la ressource en eau du territoire traversé par le projet. Elle rend nécessaire un
approfondissement des thèmes liés à l’hydrogéologie.

RFF a demandé une étude dont l’objectif est de répondre à l’ensemble des questions liées à l’eau souterraine et
l’eau de surface qui lui est connectée, notamment :

  • approfondir la connaissance du fonctionnement hydrogéologique du territoire ;
  • définir l’état initial des bassins versants traversés par le projet ;
  • analyser les émissions et rejets d’une infrastructure existante ;
  • identifier les zones humides ;
  • préciser les impacts du projet ;
  • définir les mesures de réduction d’impact ;
  • proposer une stratégie d’assainissement en fonction des zones sensibles identifiées.
La réponse du Cerema

Une démarche globale est conduite en quatre points :

  • comprendre le fonctionnement hydrogéologique de la zone d’étude ;
  • élaborer une méthodologie de quantification de la vulnérabilité des eaux souterraines à la pollution ;
  • appliquer cette méthodologie sur l’ensemble du territoire étudié ;
  • proposer un schéma directeur de gestion des eaux de plate-forme ferroviaire.

Un partenariat durable s’est établi avec RFF sur :

  • l’application de la méthode à la partie Sud du projet ;
  • la réalisation d’études complémentaires pour la caractérisation de la vulnérabilité de captages ;
  • une opération de recherche afin de caractériser les émissions de substances et d’éléments d’une infrastructure de transport ferroviaire et l’impact potentiel sur les milieux.
Le client

RFF Rhône-Alpes-Auvergne

Le calendrier
3 ans
Le montant
200 K€
Partenaires

HydroGéap (bureau d’études), Fondasol (entreprise de sondages)

Pilote du projet

Cerema Centre-Est

Impact d’une infrastructure ferroviaire sur la ressource en eau souterraine

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Environnement et ressources naturelles ? N'hésitez pas à nous contacter.