Pont Tabarly - Nantes
Pont Tabarly - Nantes
Objet de l'opération

Dans un marché en perpétuelle évolution, quand ce n’est en recomposition, et devant la complexité des situations et l’importance des enjeux pour le développement et la compétitivité de son territoire, Nantes Métropole a décidé de confier à un conseil extérieur une mission d’étude stratégique visant un double objectif : apporter le très haut débit par la fibre optique à tous les habitants de son territoire et faire bénéficier davantage d’entreprises des services très haut débit offerts par son réseau métropolitain en délégation de service public confié à une filiale de l’opérateur national Covage.

Les besoins du client

Le besoin de Nantes Métropole pour cette étude était double :

  • faire face à une éventuelle défaillance des opérateurs déployant la fibre optique pour les particuliers.
  • envisager les axes possibles de développement de son réseau d'initiative public.

Nantes Métropole interrogeait les prestataires sur les questions suivantes :

  • Que seront l'influence et l'évolution prévisible des contextes législatif, économique et concurrentiel en la matière, à différentes échelles (internationale, nationale, locale) ?
  • Que sera l'évolution des marchés grand public et entreprises ?
  • Que sera le positionnement de la métropole nantaise par rapport à 2 ou 3 métropoles de même dimension ?
La réponse du Cerema

Pour commencer sa mission, le Cerema a conduit des entretiens qui lui ont permis de recueillir des informations de la part des acteurs impliqués dans l’aménagement numérique du territoire de Nantes Métropole. (le responsable NM en charge du suivi de la DSP, le responsable commercial de Nantes Networks, le responsable Frenchtech, le directeur de Loire-Atlantique numérique).

Le Cerema a collecté les données publiques disponibles nationalement pour en étudier le contenu pour ce qui concerne l’agglomération nantaise et le département de Loire-Atlantique. Il s’est agi notamment des données en open data mises à disposition par l’Arcep, l’Agence nationale de fréquences (ANFR), l’Observatoire France THD, les opérateurs privés. En complément, des données locales techniques et économiques, en particulier relative à la DSP Nantes Networks.

A l’issu de ces étapes, le Cerema a mis en œuvre la méthode SWAT (forces, faiblesses, opportunités, menaces) particulièrement adaptée à ce type de mission stratégique.

Le client

Nantes Métropole (44)

619 240 habitants

Le calendrier
Octobre 2016 à février 2017
Le montant
25 K€
Pilote du projet

Direction du Cerema Ouest

Département Villes et Territoires / Pôle Aménagement Numérique des Territoires

Propositions de stratégie concernant le réseau très haut débit de Nantes Métropole

Pour tout renseignement complémentaire sur ce projet référent, merci de compléter le formulaire suivant. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires

Civilité

Vous avez une question sur notre activité Aménagement et cohésion des territoires ? N'hésitez pas à nous contacter.