27 juillet 2020
Vue du littoral du Var submergé
Arnaud Bouissou - TERRA
Les deux acteurs publics ont signé cette convention-cadre d’une durée de 6 ans (2020-2026), pour mettre en commun leurs expertises complémentaires afin d’accompagner les territoires face à l’enjeu essentiel du changement climatique et de ses impacts, développer et mettre en œuvre des réponses adaptées.

Le territoire est une échelle cruciale pour l’adaptation au changement climatique, notamment en agissant sur l’aménagement. Cela nécessite de réaliser des diagnostics précis de la situation actuelle et passée du territoire, et de réaliser des projections en fonction de différents scénarios climatiques. C’est grâce à ces informations que les territoires pourront construire et mettre en œuvre des stratégies d’adaptation.

L’adaptation des territoires passe par la prise en compte de l’ensemble des impacts du changement climatique dans les stratégies d’aménagement. Les collectivités ont besoin d’outils pour mieux évaluer la situation, les risques, et anticiper l’évolution des phénomènes. C’est dans cet objectif que Pascal Berteaud, directeur général du le Cerema et Virginie Schwarz, présidente directrice générale de Météo-France, ont signé cette convention de partenariat.

Cette collaboration entre le Cerema et Méteo-France portera sur plusieurs domaines :

  • Vulnérabilité des territoires : ce volet visera notamment à partager l’information sur la vulnérabilité des territoires aux différents risques, afin d’élaborer une méthodologie de vigilance au niveau des départements.
  • Centre de ressources sur l’adaptation au changement climatique : ce centre de ressources partenarial auquel contribuent Météo-France et le Cerema présente aux différents acteurs (collectivités, entreprises, associations…) des solutions et outils pour répondre aux besoins des territoires en matière d’adaptation au changement climatique. Il s’inscrit dans les objectifs du deuxième Plan d’Action National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC2).
  • Apporter des outils aux gestionnaires routiers en matière de météorologie routière : dans ce domaine également, le Cerema et Météo-France qui est le prestataire de référence disposent de compétences scientifiques et techniques complémentaires. L’objectif est de mettre en place une offre de formation pour les exploitants routiers intégrant la prévision et l’aide à la décision en matière de météorologie routière, ainsi que les enjeux de viabilité hivernale du réseau routier.
  • Apporter une réponse personnalisée aux collectivités territoriales sur les enjeux liés à l’adaptation de leurs infrastructures de transport au changement climatique, en s’appuyant sur les compétences et références des deux établissements.
  • Pérenniser le réseau de mesure houle, utile au suivi des niveaux de mer notamment dans les périodes de vigilances vagues de submersion

Plusieurs pistes de travaux en commun autour de l’adaptation des territoires seront également étudiées, notamment dans les domaines de la climatologie urbaine afin d’agir sur le phénomène des îlots de chaleur, ou de la télédétection pour l’observation du littoral.

Des travaux de recherche sur les impacts du changement climatique seront menés en collaboration, pour mieux évaluer les effets à petite échelle sur les territoires, les infrastructures, les risques, des modifications climatiques en cours. Les deux partenaires souhaitent aussi évaluer l’apport des systèmes de transport intelligents pour la collecte de données météorologiques de masse.

 

Télécharger le communiqué de presse