30 novembre 2020
Vue du port de la rochelle
Arnaud Bouissou - TERRA
Cette année, les Assises du Port du Futur ont eu lieu sous forme de 3 webinaires thématiques du 17 au 19 novembre 2020. Les débats ont porté sur les enjeux actuels et à venir du monde portuaire français, sur la crise sanitaire et ses impacts, et sur la relation entre le monde de la recherche et les acteurs du domaine.

A travers ces trois webinaires, l’objectif était de favoriser les échanges autour des questions importantes qui font l’actualité des ports français : activité économique, économie circulaire, transition numérique, transition énergétique, recherche et innovation.

Pour assurer la mise en œuvre technique de l’événement, le Cerema s’est associé à la société IdealCo qui a assuré la diffusion par l’intermédiaire de sa plate-forme de webinaire.

 

Webinaire 1 : Plan de relance et stratégie portuaire, quelles réponses face aux crises ?

Le premier webinaire a commencé par des échanges autour de l’activité des ports en 2020, de l’impact de la crise sanitaire sur le transport de marchandises, et a mis en évidence la nécessité de rétablir la confiance nationale et internationale vis-à-vis des ports français, maillon clé de la chaîne logistique. Un enjeu apparaît aussi dans la desserte des hinterlands grâce à une collaboration renforcée avec les chargeurs et logisticiens.

Pendant les confinements, les ports, principale porte d’entrée des marchandises importées de l’étranger et maillon essentiel de la chaîne logistique, ont su réagir et maintenir l’activité.

La charte signée en octobre 2020 (sous l’égide de France Logistique) entre les acteurs de la chaine logistique et les ports constitue à cet égard une des solutions. Anne-Marie Idrac, présidente de l’association France Logistique, a présenté cette charte qui engage les signataires à passer par les ports français moyennant des engagements de "fiabilité, fluidité et robustesse" de la part des ports.

Nicolas Trift, (Sous-directeur des ports et du transport fluvial à la DGITM) a pour sa part annoncé l’avènement de la stratégie nationale portuaire d’ici la fin de l’année. Il a en outre détaillé le plan de relance de septembre dernier (250 millions d’euros à destination du maritime dont 200 millions pour le "verdissement des ports").

 

Webinaire 2 : Recherche portuaire française : du laboratoire aux quais

Le deuxième webinaire visait à favoriser les échanges entre la communauté des chercheurs et universitaires (qui ont présenté un panorama des études et travaux de recherche en cours concernant les ports et leur activité) et les acteurs publics et privés des ports français. Les projets évoqués rejoignaient les thématiques de la transition numérique et de la transition écologique (qualité de l’air, production d’énergie…), enjeux clés de la compétitivité et du développement des ports.

Ce webinaire a été organisé à la suite des réflexions menées par un groupe de travail piloté par le CNRS dans le cadre de la stratégie nationale portuaire. Il a été l’occasion d’évoquer la feuille de route de la recherche portuaire en France (en lien avec la stratégie nationale portuaire).

Les échanges riches ont permis de présenter les acteurs de la recherche en France et au niveau européen, et d’ouvrir des perspectives sur différentes problématiques et sur de futures collaborations.

 

Webinaire 3 : L’innovation portuaire en grand et petit format

Ce dernier webinaire était consacré aux innovations présentées par les start-ups et laboratoires afin de répondre aux besoins concrets des acteurs des ports français dans leurs activités et de leurs clients.

Ces innovations ont porté sur 4 catégories : infrastructure et équipement, énergie, économie circulaire et digital.

Les dix projets présentés sont à retrouver sur le site Port du Futur

Catégorie "Infrastructure & équipement" :

  • AQUATIRIS - Système d’assainissement flottant pour eaux usées des bateaux
  • ENVEA – Stations de surveillance de la pollution à très faible empreinte carbone
  • NAUTICSPOT – Solution de sécurité intelligente pour port de plaisance

Catégorie "Infrastructure & énergie" :

  • HAROPA Port de Paris  - Electrification des quais de Seine
  • EDEIS CONCESSIONS – Panneaux photovoltaiques produisant de l’hydrogène et de l’oxygene
  • LEGENDRE CONSTRUCTION – La première digue à énergie positive

Catégorie "Economie circulaire" :

  • HAROPA Port de Rouen - SEDINNOVE, un projet pour la valorisation des sédiments de dragage immergés en Baie de Seine

  • BATHO – Valorisation et réutilisation de bateaux hors d’usage

Catégorie "Digital"

  • Wattson Elements SAS & SELLOR – Développement d’une solution de port connectée
  • SINAY – Digital Port Platform, une solution digitale pour optimiser les activités portuaires

Le site web port du Futur

Pour retrouver toutes les informations et ressources des éditions précédentes, rendez-vous sur le site Port du Futur :