3 mai 2018
Maquette Numérique d'un Hopital
Dans le cadre d’un appel d’offre lancé par le Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB), le Cerema et le bureau d’études BIM in Motion se sont associés et ont été retenus pour rédiger une convention BIM type. L’objectif est de mettre à disposition des professionnels du bâtiment, un document pratique et concret pour faciliter la définition et la prise en main des processus liés au BIM.

Qu’est-ce qu’une convention BIM ?

La convention BIM d’un projet est un document permettant de répondre opérationnellement au cahier des charges BIM du maître d’ouvrage. Elle doit décrire le processus BIM mis en place : organisation, acteurs impliqués et rôles respectifs, gestion et échanges de données, environnement collaboratif… Elle est rédigée en général par l’équipe de BIM Management, en lien avec la maîtrise d’ouvrage et en coordination et accord avec l’ensemble des parties intervenantes dans le projet qui souhaitent ou peuvent adhérer à la Convention BIM.

La convention BIM s’inscrit dans la chaîne documentaire existante : elle doit être en cohérence avec la charte BIM du maître d’ouvrage, qui s’applique à l’ensemble des projets porté par le maître d’ouvrage, et le cahier des charges BIM, également rédigé par le maître d’ouvrage mais, cette fois-ci, spécifiquement pour le projet.


 

Quels sont les objectifs de la convention BIM type ?

L’élaboration d’une convention BIM type poursuit les objectifs suivants :

  • Permettre aux acteurs BIM d’un projet de s’approprier et de mettre en œuvre des guides méthodologiques existants, souvent très complets mais difficiles à mettre en œuvre notamment par les petites structures ;

  • Mettre à disposition un outil simple, pédagogique et appropriable par tous, notamment les TPE et PME, pour s’engager dans une démarche BIM.


 

Quelle est la méthodologie de travail ?

La convention BIM type est composée de deux parties :

  • La première partie rappelle les dispositions générales liées au projet et à l’organisation mise en place pour répondre aux objectifs BIM du maître d’ouvrage ;

  • La deuxième partie décrit une quinzaine de cas d’usage (traduction opérationnelle d’un objectif BIM, notamment en termes de processus), à choisir par l’équipe de BIM management.

Pour cette deuxième partie, le Cerema et BIM in Motion ont animé différents groupes de travail réunissant des professionnels de la construction et des membres du PTNB, afin d’aboutir à un contenu partagé et en cohérence avec les attentes réelles du terrain.

La présente convention BIM type n’a pas vocation à imposer des référentiels normatifs ou réglementaires. Cependant, et afin d’aiguiller les PME ou TPE, quelques éléments sont proposés, en cohérence avec les standards actuellement utilisés.


 

Quel est l’apport du Cerema ?

Le Cerema apporte ses connaissances dans le domaine du bâtiment et de la construction, notamment sur les thématiques de la maîtrise d’ouvrage, de l’exploitation, de la gestion patrimoniale et du BIM. Associé au bureau d’études BIM in Motion, qui apporte également son expertise BIM, le groupement met ses compétences au service du PTNB pour proposer aux TPE/PME un outil pédagogique et facile à utiliser.

Rendez-vous dans quelques semaines pour découvrir cet outil pratique !